Partager

Etre une parfaite belle-mère n’est pas facile. Le fossé entre la qualification de marâtre ou simplement mère est parfois petit. Chose qui nécessite parfois de faire fi de la médisance pour bien éduquer les enfants qui sont sous notre responsabilité.

Dès la base des relations belle-maman et enfants, il est important pour la femme d’apprendre aux enfants qu’ils lui doivent le même respect et considération qu’ils observent à l’égard de leur propre mère. La plupart de ce genre de rapport sont faussés par le fait que beaucoup d’enfants d’une première union considèrent l’épouse de leur père comme une usurpatrice, une intruse.

Aussi il est nécessaire de communiquer avec eux et d’éclaircir la situation pour qu’elle ne rende pas la vie difficile pour les différents membres de la famille, et au chef de famille en particulier. Et cela consiste pour la femme de faire comprendre aux enfants que le rôle d’une belle-maman, n’est pas d’enlever l’amour du père envers ses enfants, ni de prendre la place de la mère des enfants ou de créer une certaine différence entre ses propres enfants et leurs aînés.

Pour améliorer la cohabitions, il est conseillé à l’épouse d’amener les enfants à comprendre que le père a assez d’amour à partager entre tous les membres de sa famille. Dans le cas où votre conjoint est toujours marié à la mère de ses enfants, ne tombez pas dans les pièges ou mesquineries que vous pourrez éventuellement rencontrer dans votre cohabitation.

Il est conseillé de créer un terrain d’entente. Il est nécessaire de s’accepter, de se respecter et comprendre que l’amour du chef de famille est équilibré dans son petit cercle et aucun ne peut rien y changer. Il est recommandé de ne faire aucune différence dans votre manière d’élever les enfants, vous ne devez pas créer de différence entre vos propres enfants et ceux de votre mari, il devrait avoir la même compréhension. Ne faites pas plus de privilège pour certains, ce qui peut être considéré également comme une certaine indifférence à leur bonne éducation.

Dans votre rôle de maman, quand vous apprenez qu’ils ne travaillent pas bien à l’ école ou qu’ ils ont une attitude malsaine au quotidien, discutez avec eux. En cas d’échec, n’hésitez pas à en parler à leur père afin d’éviter que la situation ne se pourrisse, tout comme vous devez veiller à ce qu’ils aient une bonne éducation.

Il est alors conseillé de ne pas rester dans le mutisme complice par crainte de passer pour celle qui sème la zizanie entre «père et enfants ». Ceci est très important lorsque la mère des enfants est absente. L’essentiel dans ce genre de situation est de faire fi des racontars et d’agir selon une bonne conscience : un jour la récompense viendra. Mais pour avoir une famille équilibrée, le rôle du chef de famille est très important, c’est à lui d’apprendre aux différents membres de la famille leur place.

Khadydiatou Sanogo

16 Aout 2010