Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Aube
Soumaila Cissé, investi dimanche par l’URD : Les atouts du candidat

Soumaïla Cissé a été officiellement investi comme candidat de l’Union pour la République et la démocratie à l’élection présidentielle malienne 2012 à l’issue de la conférence nationale du parti tenue les 17 et 18 septembre derniers au Cicb et au palais de la culture. De cette grand-messe, les observateurs avisés ont pu relever des signes prépondérants d’un candidat pour qui le chemin tortueux de Koulouba semble tracé comme une ligne droite imparable.

En effet, de mémoire de Bamakois, jamais le palais de la culture Amadou Hampâté Ba n’a accueilli au cours d’une manifestation politique autant de militants que lors du meeting d’investiture de Soumaïla Cissé. Cette déferlante, qui constitue le baromètre de base de tout candidat à une élection populaire, est le premier trait d’un concentré d’atouts qui mèneront infailliblement le candidat de l’Urd à la victoire finale.

« Soumaïla Cissé, futur président du Mali ! ». Plus qu’un simple vœu de militants, ce slogan pourrait bien se transformer en essai gagnant sous la forme d’une expression massive de la majorité des Maliens au soir du scrutin présidentiel de fin avril 2012. Le ton en a été donné dimanche dernier à l’occasion du meeting et de la cérémonie d’investiture du candidat de l’Urd.

Un électorat fidèle et civique

Sortis massivement pour lui réserver un accueil des plus chaleureux, avec une file indienne qui va du domicile de Soumaïla Cissé à la salle Bazoumana Sissoko des 3000 places du palais de la culture Amadou Hampâté Ba (pleine à refouler du monde), les militants Urd ne pouvaient apporter meilleure preuve à leur candidat qu’il a des électeurs derrière lui. Tous convaincus de la justesse de leur choix. Ce paramètre est d’autant plus déterminant dans une course électorale qu’un candidat qui n’a pas de monde derrière lui est un adversaire perdant d’office. L’électorat est donc le premier baromètre dans une élection (présidentielle). Tous les autres éléments viennent s’y greffer. Et Soumaïla Cissé peut justifier d’un électorat très nombreux, fidèle et civique. Qui englobe, en plus des militants de première heure, beaucoup d’adhérents venus d’horizons divers et surtout, ces derniers temps, de milliers de clubs et associations de soutien qui poussent comme des champignons à Bamako, à l’intérieur du pays et à l’extérieur.

Beaucoup d’autres atouts viennent conforter cet acquis pour former un condensé d’ingrédients suffisants pour monter au trône présidentiel.

Au premier rang de ces atouts, vient la cohésion au sein du parti. L’Urd est l’une des rares grandes formations politiques du pays qui ne connaît pas de crise interne, contrairement à ses deux principales rivales minées par une division déjà consommée pour l’une (malgré un consensus de façade et une investiture en catimini) et une implosion (quasi inévitable) pour l’autre. L’unanimité autour de la candidature de Soumaïla Cissé n’a souffert d’aucun doute malgré un appel à candidature lancé par le parti. L’enfant de Niafunké était seul au départ et à l’arrivée. C’est un fait extrêmement rare pour être souligné en gras.

Une redoutable force de frappe

Deuxième atout pour booster Soumaïla Cissé : c’est la force de l’Urd. Créée seulement en 2003, l’Union pourla Républiqueet la démocratie est aujourd’hui la deuxième force politique du pays avec une trentaine de députés, 2173 conseillers communaux, 141 maires et 13 présidents de Conseil de cercle. C’est ce rouleau compresseur électoral (qui a montré sa puissance de frappe lors des Communales 2009) qui se met entièrement à la disposition du candidat Soumaïla. Si l’on sait que l’adversaire le plus coriace ne maîtrise pas son électorat, l’Urd semble alors avoir le champ libre pour faire cavalier seul lors des prochaines échéances électorales dontla Présidentielletant attendue.

Prêt pour le challenge

Il faut noter aussi parmi les éléments qui concourent à l’avènement de Soumaïla à Koulouba le fait qu’il ne s’est pas présenté en 2007 contre le président Amadou Toumani Touré et qu’il a appelé à voter pour lui. Y aura-t-il un retour de l’ascenseur avec un soutien du président ATT ? On ne peut y répondre systématiquement par l’affirmative. Mais l’hypothèse ne saurait non plus être exclue. Soumaïla Cissé, au cours des 8 années passés à l’Uemoa, a tenu à être présent à toutes les rencontres qui impliquent, de près ou de loin, au Mali ou à l’étranger, la nation ou le président dela République Amadou Toumani Touré, souvent sur invitation de celui-ci. Le dernier exemple en date, c’est la finale dela Super coupe ATT jouée samedi dernier à Mopti. Sur invitation de son challenger de 2002, Soumaïla a demandé la permission aux militants et cadres du parti à l’ouverture de la conférence nationale de son investiture, pour honorer cette haute sollicitation. Ovationné, il est allé prendre place dans l’avion présidentiel pour Mopti. Ce sont là autant d’indices interprétés diversement selon les cas.

Soumaïla Cissé peut également faire valoir le soutien de tous les partis au pouvoir dans les pays membres de l’Uemoa. La présence effective des représentants des ces pays à son investiture en atteste.

L’autre avantage de Soumaïla, c’est sa grande expérience dans la gestion des affaires publiques. Son parcours professionnel est sans commentaire et étale les qualités d’un Grand commis de l’Etat qui a laissé des taches indélébiles partout où il a servi (voir sa biographie en encadré).

Enfin, un dernier atout qui entre en ligne de compte en faveur de Soumaïla Cissé, ce sont ses moyens matériels et financiers. Cette assise financière lui permet aujourd’hui de battre campagne sans souci et de prétendre légitimement à la magistrature suprême. Car, l’argent du contribuable malien et les biens publics seront en sécurité.

Avec tous ces arguments, est-on tenté, non pas de souhaiter, mais de prédire : « Soumaïla Cissé, futur président du Mali ! ». Aux Maliens d’en décider.

Sékou Tamboura

21 Septembre 2011.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés