Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Recherche de financement des projets postaux : Les acteurs de la CEPEAO se mobilisent

L’hôtel salam a servi de cadre à l’atelier sous régional sur la recherche du financement des projets postaux. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement Yaya Sangaré. Il avait à ses côtés le président du conseil d’administration de l’AMRTP Cheick Sidi Mohamed Nimaga, le secrétaire exécutif de la conférence des postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) Louis-Blaise Aka Brou.

Créée en 2012, la conférence des postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) a élaboré un plan directeur des services postaux en vue de permettre à ce secteur de fournir des services postaux de base aux citoyens. C’est dans le but de mettre à la disposition des 15 Etats membres de la CPEAO une structure régionale de financement que cet atelier de 2 jours a été organisé.

Dans son intervention le président du conseil d’administration de l’AMRTP Cheick Sidi Mohamed Nimaga a évoqué les défis auxquels les services postaux d’Afrique de l’Ouest sont confrontés. Parmi ces défis il a cité : une baisse de trafic du courrier tant au niveau national qu’international, des ressources financières générées en baisse dues au déséquilibre du courrier surtout dans les relations internationales, le faible engagement des Etats en terme d’accompagnement financier…. C’est pourquoi il a invité ses paires a mené des réflexions pour la recherche des pistes de financement des projets postaux, qui pour lui, permettra de relever les défis susdits.

Pour sa part le ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement Yaya Sangaré a affirmé les ambitions des autorités de la CEDEAO. « L’ambition des plus hautes autorités de nos pays membres de la CPEAO est de faire de la poste un levier de croissance et de transformation sociale. » a affirmé le ministre Sangaré. Il a réitéré l’engagement de son département à accompagner la CPEAO.

Il important de signaler que cet atelier de 2 jours regroupera une soixantaine de participants venant du Burkina Faso, du Bénin, du Cap vert, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée Conakry, de la Guinée Bissau, du Liberia, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de la Sierra Leone et du Togo.

Bissidi Simpara
Bamako, le 20 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés