Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  22 Septembre (hebdo du lundi)
Présidence de la République : Yamoussa Camara nommé Chef d’Etat-major particulier d’IBK

Les Brèves : 68e Assemblée générale de l’ONU : IBK en vedette à New York

La 68ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies s’est ouverte le mardi 24 septembre avec le thème « programme de développement post 2015 : plantons le décor ». Elle s’est poursuivie, hier mercredi avec un programme tout aussi chargé que lors de la précédente journée pour le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

Si l’audience avec Dr. Mohamed Moncef Marzouki, Président de la Tunisie a été décalée, pour raison d’agenda des deux hommes d’Etat, le président IBK, très sollicité au cours de cette session, tout au long de la journée, a reçu en audience plusieurs personnalités dont John W. Ashe, Président de la 68ème session de l’Assemblée générale ainsi que Herman Van Rompuy, Président du Conseil de l’Union Européenne. IBK s’est également entretenu avec le Président de la Commission de l’Union Européenne, Manuel Barroso. En prélude à la Réunion de haut niveau sur le Sahel, organisée par le Secrétaire général des Nations Unies avec la participation de plusieurs Chefs d’Etat dont celui de la France, qui se tiendra aujourd’hui jeudi au siège de l’ONU, hier en fin d’après-midi, le président de la République, avec à ses côtés le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Zahaby Ould Sidi Mohamed, a eu un long entretien avec l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies au Sahel, Romano Prodi. Les audiences du Président malien se sont poursuivies nuitamment à New York avec d’autres personnalités du monde diplomatique.

Présidence de la République : Yamoussa Camara nommé Chef d’Etat-major particulier d’IBK

L’ancien ministre de la Défense et des anciens combattants du Gouvernement de transition, le Général Yamoussa Camara, vient d’être nommé par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, Chef d’Etat Major particulier de la Présidence. Il aura désormais à sa charge la sécurité du Président de la République et du palais présidentiel. Il veillera sur la sécurité d’IBK, comme du lait sur le feu, contre les militants surexcités du genre de Yèrèwolo Ton, soupçonnés d’avoir battu l’ex Président par intérim, Dioncounda Traoré. Sa tâche primordiale sera d’éviter que ne reproduisent plus jamais dans notre pays les évènements du 21 mai 2012 qui ont considérablement sapé l’image du Mali auprès de la communauté internationale.

Armées malienne et les festivités du 22 septembre : Modibo Naman Traoré élevé au grade de Commandant

Ne l’appelez plus le Capitaine Modibo Naman Traoré mais plutôt le Commandant. Notre brillant confrère et analyste sportif du Quotidien National L’Essor a été élevé au grade de Commandant. La nouvelle est tombée à la faveur du 53ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. Incorporé dans l’armée en 1987 pour la mise en place du service d’information et d’impression des forces armées et de sécurité après avoir figuré dans le premier contingent du Service National des Jeunes (SNJ) au Centre d’instruction de Koulikoro, Modibo Naman Traoré a bénéficié de différentes formations qui lui ont permis de devenir Officier du Génie militaire. Il est promu Capitaine en octobre 2009. Déployé comme Officier de presse de l’Ecomog au Liberia puis en Sierra Leone, Modibo Naman Traoré a plusieurs fois servi comme Officier de communication et des relations publiques, notamment à l’Opération « Djiguitougou » des forces armées maliennes au Nord. Il est détenteur d’un certificat en journalisme de proximité de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille en France, puis d’un certificat d’administrateur des radios, télévisions et journaux publics à Pékin en Chine.

Après son Baccalauréat en série langue et littérature au lycée de Markala, il est admis au CESTI (Centre d’Etude des Sciences et Techniques de l’Information) où il sort avec un diplôme supérieur de journalisme. Il s’inscrit, par la suite, en maitrise de communication politique toujours au CESTI et décroche une Maitrise en marketing politique. Celui qui est désormais Commandant est rentré en juillet 2012 du Canada après une formation d’Officier des Affaires publiques, de Défense et de Sécurité. Durant son séjour canadien, Modibo Naman a fréquenté l’Université d’Ottawa où il décrocha une licence en communication de crise. Il est de nos jours l’un des points focaux de la Division des Relations Publiques de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées. Il a aussi été le rédacteur des publications périodiques des Forces armées et de sécurité (Clairon et Frères d’Armes). Bon vent mon Commandant !

Yaya Samaké

22 Septembre du 26 Septembre 2013

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés