Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Inter de Bamako
Focus : Qui tue Dogons et Peuls dans le cercle de Bandiagara ?

Sans être dans le secret de Dieu, nous pouvons affirmer que c’est la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad). Rarement on entend des communiqués de condamnation des groupes armés rassemblés au sein de la CMA.

L’une des premières revendications des groupes armés était Kidal. La seconde était les régions de Gao, Tombouctou. Ces deux (02) premières revendications qui sont presque des acquis.

La dernière requête est la région de Mopti. Dès lors on comprend le massacre des Maliens de peau noire de cette région (Peuls et Dogon). Le mode de « tuerie » est celui de Boko haram. Les partenaires financiers des groupes armés ont les moyens de recruter les Pakistanais qui déambulaient à Bamako avec un téléphone en main…

Ces Pakistanais qui connaissent bien le Mali profond ont eu le temps de sillonner toute l’étendue du territoire en se faisant passer pour un négociant d’appareil téléphonique.

S’il y a mercenaires au Mali ce sont bien ces Pakistanais qui ont actuellement miraculeusement disparus dans les rues à Bamako.

Le 24 Juin 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés