Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Aube
EDITO : devoir politique

Depuis le mois mars dernier, le Mali traverse une crise sans
précédent de son existence.

Plus de la moitié du territoire est occupée par des bandits de tout acabit qui imposent leur loi à de pauvres populations désemparées et laissées à elles-mêmes. Au sud, la situation ne semble guère reluisante depuis le coup d’Etat. Elle se caractérise par une crise politique dont les acteurs, au lieu de l’intérêt du pays, sont visiblement prêts à tout pour sauvegarder des intérêts personnels.

Alors, entre un nord occupé et un sud divisé, le Mali continue sa chute infernale dans le gouffre. Notre pays mérite-t-il une telle déchéance ? Sans hésiter, nous répondons Non ! Dès lors, il est impérieux que les nouveaux maîtres du pays prennent conscience à la fois de l’ampleur des dégâts et surtout des dangers qui pointent à l’horizon.

En Afrique, de nombreux exemples sont là pour « ouvrir les yeux » des Maliens, précisément ceux des acteurs principaux (civils et militaires) de la vie nationale de notre pays : Côte d’Ivoire, Libéria, Sierra Léone, Somalie, Soudan…

Ces pays ont tous connu des conflits fratricides, à cause surtout de l’aveuglement et de la folie des hommes. Veut-on faire subir au Mali les
mêmes souffrances et atrocités enregistrées dans ces pays ?

Pour éviter le pire, alors prenons conscience des dangers qui guettent toute la nation entière. Mettons rapidement fin à cette politique visant à diviser davantage les fils du pays. La patrie est au dessus de tout. Pour la sauver, il est impérieux d’aller à la reconquête des régions du nord et urgent d’apporter l’apaisement dans le sud du pays. C’est un devoir patriotique qui s’impose à tous les Maliens. Surtout à ceux là qui tentent de justifier tous leurs faits et gestes par la rhétorique (politicienne) : les intérêts du pays.

CH Sylla

L’Aube du 17 Mai 2012

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés