Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Aube
Commerce, mines et industrie : Me Ahmadou Touré, un homme d’expérience

Notaire, Me Ahmadou Touré, a depuis le 25 avril dernier, la charge du ministère du Commerce, des Mines et de l’Industrie. L’homme, connu pour son pragmatisme dans le milieu judiciaire et son sens des affaires, a désormais la responsabilité de booster trois secteurs importants de l’économie malienne. Portrait.

Détenteur d’un certificat d’aptitude à la profession de notaire depuis 1986, Me Ahmadou Touré a également obtenu respectivement en 1982 et 1984 un diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) de Droit des affaires, Université de Paris-Nord (France) et un doctorat de 3è cycle de droit des affaires et droit économique à l’Université Paris-Nord (France) avec mention « Très Bien ». Conseiller permanent de l’Union internationale du notariat latin (UINL), président honoraire de la chambre des notaires du Mali, Me Ahmadou Touré dirige désormais ce département stratégique dans le gouvernement de transition.

Né le 4 février 1958 à Bamako. Il a fait ses études primaires à l’école fondamentale de Gao 6. Ensuite, c’est au Lycée de Badalabougou à Bamako qu’il poursuit ses études de 1972 à 1975 où il obtient le baccalauréat (série philosophie-langues). Après, il s’envole pourla Franceoù il effectue des études supérieures. Un doctorat en droit des affaires en poche, il rentre au bercail. Au pays, il obtint un certificat d’aptitude à la profession de notaire, en 1986. La même année, il ouvre un cabinet de notaire, l’un des plus connus de la place.

Le nouveau ministre en charge du Commerce des Mines et de l’Industrie n’est pas un étranger dans ce domaine pour avoir acquis une expérience remarquable dans la maîtrise des procédures de constitution de sociétés, de restructuration, de rachat, de participation et de conseils. Son expérience lui permis d’avoir la confiance de plusieurs sociétés minières travaillant au Mali auxquelles, il apporte son appui et son assistance dans le domaine de la mise en place de concours bancaires pour le développement de mines. Mieux, il a aussi joué un rôle de facilitateur entre l’Etat et les entreprises du secteur minier. M. Touré a également participé à une formation auprès de l’Institut norvégien d’études et de formation en exploitation de champs pétrolifères (PETRAD) en novembre 2009 à Abidjan. Dans le domaine bancaire et financier, Ahmadou Touré a assuré le montage juridique de plusieurs dossiers d’agrément de banques ou de leur mise à jour auprès des autorités monétaires commela BMS,la BICIM,la BIM-SA, fusion BDM-BMCD, BCS-SA ainsi que plusieurs institutions de micro-finance. En outre, il a procédé à l’adaptation institutionnelle dela Celluled’appui à la micro-finance.

En tant que consultant, il a rédigé plusieurs conventions de prêts simples et structurés tant au niveau national qu’international. Me Touré a aussi rédigé et assuré le module de formation en droit des sûretés OHADA à l’école régionale supérieure de la magistrature (ERSUMA) depuis 1999.

En 2004, il a réalisé une étude sur l’évaluation du cadre juridique de la micro-finance au Mali. Le nouveau ministre était chargé de cours à l’ancienne Ecole nationale d’administration (ENA) et à l’école des hautes études et pratiques (EHEP) et dans plusieurs établissements privés de la place. Avec un tel parcours et une telle expérience, Ahmadou Touré a de fortes chances de répondre aux multiples attentes. Il est marié et père de quatre enfants. Il aime la lecture et le sport, particulièrement le tennis et l’aïkido.

Kandia Coulibaly

L’Aube du 10 Mai 2012

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés