Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Reflet (Hebdo)
Célébration du Maouloud 2006 à Tombouctou

Entre la ferveur religieuse et les affaires juteuses

La célébration du Maouloud 2006 dans la Cité de 333 Saints a mobilisé les musulmans du monde entier qui ont massivement répondu à l’appel du Guide de la révolution libyenne. Si l’événement a été religieusement un succès pour certains qui l’ont qualifié de petit pèlerinage, il a été une occasion pour d’autres de se faire de l’argent. Nous avons recueilli l’avis de certaines personnes sur la célébration de la naissance du Mahomet (PSL) à Tombouctou et sur les propos tenus par Kadhafi lors de la grande prière.

Amadou Kola Barry, ressortissant de Djenné

« Kadhafi n’a dit que de la vérité »

Nous célébrons ce jour le 1410è anniversaire de la naissance de Mahomet à Tombouctou, ville sainte de l’islam. Je ne suis pas contre le fait que la grande prière ait été dirigée par Kadhafi. Le Guide a exhorté les musulmans du monde à l’Union. Son initiative est salutaire parce que nous ne pouvons pas consolider l’islam tant que les musulmans ne sont pas unis. C’est dans l’unité qu’on peut faire valoir notre religion. Je ne doute pas de la bonne foi de Kadhafi. Je pense qu’il est animé de bonnes intentions à l’égard de ses frères musulmans partout où ils se trouvent. Nous devons l’encourager dans son œuvre afin de rayonner l’islam dans le monde entier. Je pense que tout ce que Kadhafi a dit pendant son prêche est vrai. Il a dit que Mohamed est le dernier des prophètes envoyés par Dieu et que tout le monde doit être musulman à nos jours. Je ne vois pas de mal dans ses propos, puisqu’il ne dit que de la vérité.

Thierno Hadi Thiam, membre du Haut conseil islamique du Mali

« Le Guide a prôné l’union des musulmans »

Les messages passés par Kadhafi lors de la grande prière sont des messages forts adressés à tous les musulmans du monde. En effet, dans son prêche, le Guide a prôné l’union des musulmans du monde entier sans distinction de race ou de couleur. Il a aussi condamné la publication des caricatures de Mahomet par certains médias occidentaux. Comme Kadhafi a eu à le dire, il s’agissait de pures provocations à l’endroit des musulmans. Il a demandé à ses frères musulmans de ne pas tomber dans le piège des occidentaux. Par ailleurs, il les a appelés à s’unir afin de faire rayonner l’islam en occident et partout dans le monde. Pour Kadhafi, on peut combattre les ennemis de notre religion par l’intelligence et non par les armes de guerre. Le guide a aussi promis de restaurer la ville de Tombouctou par la réalisation d’un canal d’eau. Ce qui sera une très bonne chose pour les habitants de Tombouctou et pour tout le Mali.

Abdrahamane Maïga, autochtone de Tombouctou

« Tombouctou a économiquement bougé pendant le Maouloud »

C’est la première fois que le Maouloud est célébré de cette manière à Tombouctou. Je pense que l’événement a été une grande réussite tant sur le plan économique que religieux. Les organisateurs ont mobilisé de gros moyens pour cela. Sur le plan économique, les commerçants ont pu se frotter les mains en réalisant beaucoup de bénéfices. Le marché a tout le temps été envahi de monde. L’argent circulait beaucoup dans la ville... Tombouctou a économiquement bougé pendant ces quelques jours. Les gens disent que les prix des produits de première nécessité ont grimpé. Je pense que partout au monde où se tient ce genre d’événement, les constats sont les mêmes. Les gens en profitent pour se faire de l’argent. Et à Tombouctou, c’était une occasion ou jamais. Pour moi ce qui était le plus important à Tombouctou, c’était la sécurité des gens et leurs biens... Je souhaite que cette célébration du Maouloud soit perpétuée à Tombouctou.

Mahamane Tandina, commerçant au grand marché de Tombouctou

« En deux jours, j’ai écoulé la moitié de mes marchandises ».

Je suis très content que tout ce beau monde se retrouve à Tombouctou pour célébrer la naissance de notre prophète (PSL). Les clients se bousculent dans ma boutique à longueur de journée. En deux jours, j’ai écoulé la moitié de mes marchandises et j’ai réalisé beaucoup de bénéfices. C’est vrai qu’on a augmenté les prix de nos marchandises parce que nous avons dit que c’est une occasion ou jamais. Ainsi, on a doublé le prix de certains produits et d’autres n’ont connu que de légère hausse. Notamment le thé, le lait en poudre, l’eau minérale etc.

Par Madiba Kéita
Envoyé Spécial

20 avril 2006.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés