Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Les Echos
CONFERENCE DE L’ADEMA/PASJ DE SEGOU : Pour un retour aux idéaux d’antan

C’est sur une note rétrospective des valeurs d’honneur et de militantisme réel que la conférence régionale des sections du Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ) s’est tenue dans la Capitale des Balanzans. Présidée par Tiémoko Sangaré, président du parti, et Dramane Dembélé, 2e vice-président, la conférence s’est tenue le dimanche 6 mars 2016.

Le parti de l’Abeille est résolument engagé à revenir aux principes de sa création pour récupérer son leadership sur l’échiquier politique du Mali. La solidarité et la justice, qui se doivent être sur les remparts d’une bonne gouvernance, ont été mises en avant à la rencontre.

Pour cette conférence régionale, le parti a mobilisé ses militants dans la salle Tientiguiba Danté, la plus grande salle de la ville de Ségou. Sur les 30 sous-sections que compte la section de Ségou, 29 ont participé à la rencontre régionale. Cela, pour le secrétaire général de la section de Ségou, Yacouba Tamboura, est le témoignage de la présence effective de l’Adéma/PASJ dans toutes les communes du cercle de Ségou.

Les thématiques de la conférence ont porté sur les résolutions de la conférence nationale du parti, tenue en mai dernier. Les membres du bureau national ont partagé avec les militants et militantes les missions concrètes assignées à tous du parti, du président au militant à la base.

Il s’agit de ramener le parti à ses fondamentaux, renouer avec les valeurs fondatrices de l’Adéma ; reconstituer la grande famille Adéma autour de ses valeurs originelles retrouvées. Aussi, remobiliser les militants et sympathisants pour permettre au parti de retrouver sa place de leader sur l’échiquier national et jouer son rôle au plan régional et continental conformément à sa vocation panafricaniste. Et surtout de prendre l’initiative de la construction d’un grand pôle de la « gauche » malienne en continuant à jouer son rôle dans la convention de la majorité présidentielle pour un soutien efficace au président de la République.

Le président du parti de l’Abeille, Tiémoko Sangaré, pour les élections régionales à venir, a demandé aux militants et militantes de rester mobilisés, de corriger les listes afin de résoudre tous les couacs pour se tenir prêt pour la victoire ultime du parti.

Il a engagé tous les militants à s’impliquer dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix. Aussi que le militantisme soit remis à l’honneur à tous les niveaux du parti et à toutes les instances. Pour la conférence, le parti a accueilli de nouveaux adhérents jeunes. Ils sont des dissidents du parti politique RpDM de 9 communes du cercle de Ségou. A en croire leur porte-parole, Faliry Boubacar Bolly, c’est par adhésion aux valeurs sociales, d’entre aide et de solidarité qu’ils ont rejoint les couleurs du parti de l’Abeille.

Tiémoko Sangaré a instruit à la section Adéma de Ségou qu’ils soient intégrés comme il se doit. Le 2e vice-président du parti, Dramane Dembélé, a effectué le samedi 5 mars la même mission de restitution dans le cercle de Bla et Barouéli. Où il a appelé les militants et militantes à travailler pour que l’unité et la cohésion au sein du parti reviennent, travailler à recomposer le paysage politique malien et réaffirmer le soutien du parti pour le Mali au président Ibrahim Boubacar Kéita.

Selon lui, la mobilisation y était et la retrouvaille avec les militants chaleureuse. « Les militants ont été satisfaits de la démarche et ont exhorté que cette démarche soit multipliée à leur endroit et que l’information circule du sommet à la base », a résumé le ministre Dramane Dembélé.

Aminata Traoré

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés