Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’Indépendant
Assemblée nationale : des vice-présidents indésirables au bureau ?

Après le vote serré (avec seulement deux voix de différence entre le “pour “ et le “contre “) du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, les députés attendent le retour de ce texte envoyé à la Cour constitutionnelle (pour son quitus de conformité à la Constitution) pour renouveler le bureau de l’institution. Il nous revient que le président de l’Hémicycle s’ingère, d’ores et déjà, dans la composition de ce bureau. Ce qui n’est pas de son ressort.

A en croire certaines sources, le titulaire du perchoir ne voudrait pas de certaines têtes dans le bureau, notamment à des vice-présidences. L’honorable Issaka Sidibé ne serait pas chaud à voir le 2ème vice-président, le jeune député et président de l’ADP-Maliba, l’honorable Amadou Thiam, et le quatrième vice-président, l’élu ADEMA-PASJ de Yélimané, l’honorable Ahamada Soukouna dans le bureau.

Il semble que les prises de positions courageuses et l’engagement contre la mauvaise gouvernance chez le député Amadou Thiam de la Commune V dérangent l’honorable Sidibé. Il ferait donc des pieds et des mains pour que le groupe parlementaire CMP (dont fait partie l’ADP-Maliba avec 4 députés) propose un autre nom pour occuper ce poste de 2ème vice-président.

Pour ce qui concerne le vice-président de l’ADEMA-PASJ, Ahamada Soukouna, le président Issaka Sidibé n’a pas oublié qu’il a été de ceux qui ont soutenu une fronde contre lui. C’est l’élu de Yélimané qui avait rédigé une correspondance confidentielle qu’il avait adressée au président de la République pour dénoncer la mauvaise gestion et des cas de marchés approximatifs présumés à la charge du patron de l’Hémicycle.

Il semble que même au sein de son propre groupe parlementaire, le RPM, Issaka Sidibé afficherait son aversion à certains députés membres du bureau. Il pourrait s’opposer à la reconduction du 1er vice-président, Mamadou Tounkara, élu à Kita. Celui-ci, susurrent certaines sources, n’applaudit pas ses méthodes de gestion de l’institution.

B S D

L’Indépendant du 22 Octobre 2015

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés