Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Afin de sauver l’année scolaire : Le gouvernement organise une grande rencontre entre les acteurs le samedi prochain

Se dirige-t-on vers la fin de la crise scolaire au Mali ? Le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Dr Boubou Cissé a décidé, hier, « de faire tenir, le samedi 11 mai 2019 à partir de 10 heures au CICB une importante rencontre regroupant les syndicats d’enseignants, les parents d’élèves, l’AMSUNEN, l’AEEM, les chefs coutumiers et religieux et les partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale. » Selon le communiqué du conseil des ministres, la dite rencontre sera dirigée par Me Baba Hakib Haïdara, qui aura à ses côtés les ministres chargés du dialogue social et de l’école.

L’école malienne, avec des grèves en cascade des enseignants, est plongée dans une grave crise. En effet, après plusieurs grèves dont la dernière est encore cours, le collectif des syndicats de l’éducation signataires du 15 Octobre 2016 vient de déposer encore le lundi 6 mai 2019, sur la table du nouveau gouvernement, à peine installé, un nouveau préavis de grève. Le temps de cessation de travail programmé cette fois-ci par les enseignants grévistes est de 27 jours allant du mercredi 22 mai au vendredi 28 juin 2019. Pour éviter une année blanche, les enseignants grévistes exigent la satisfaction de deux doléances : l’octroi d’une prime de logement et l’accès des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales aux services centraux de l’Etat. Selon les enseignants grévistes, si rien n’est fait avant que cette menace de grève, énième du genre cette année, ne soit mise en exécution, nous nous dirigeons vers une année blanche.

Le 10 Mai 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés