Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
13ème rencontre des directeurs de transmissions des armées du Liptako...

13ème rencontre des directeurs de transmissions des armées du Liptako Gourma : la lutte contre les terroristes au cœur des échanges.

L’hôtel Massaley a servi de cadre le mercredi 14 août 2019 à la 13ème rencontre des directeurs de transmissions des armées du réseau du Liptako Gourma. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du directeur des services de transmission au Mali le Général Moussa Traoré. Il avait à ses côtés le directeur des services de transmission du Burkina Faso le colonel major Bourema Ouedrago et celui du Niger le colonel Tachirou Farka.

Créé en décembre 1970, la région du Liptako Gourma constitue cette bande sahélienne commune au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Cette zone constituait un endroit attractive pour les touristes locaux et étrangers grâce à la richesse de sa faune (la présence des éléphants, des Girafes…). Aujourd’hui, cette zone reste menacée par la présence des terroristes. Elle est même marquée au rouge sur les cartes touristiques par les pays occidentaux. C’est dans le but de mutualiser les efforts afin de lutter contre les terroristes que les directeurs des services de transmission se réunissent chaque année. Cette rencontre de deux jours vise à examiner le bilan des activités réalisées, et de procéder au renouvellement des documents techniques du réseau en vue de mettre en place une stratégie commune de lutte contre le terrorisme.

Dans son intervention, le directeur des services de transmission du Mali le général Moussa Traoré a évoqué l’importance de cette zone pour les 3 pays. « Le Liptako Gourma est une région où les populations n’ont jamais accordé l’importance aux lignes imaginaires appelée frontières. Ainsi le berger malien se retrouve fréquemment au Niger ou au Burkina Faso à la recherche de pâturage sans risque de s’inquiéter » a affirmé le général Moussa Traoré. Selon ses dires, la transhumance des animaux dans cette zone est rendu difficile à cause de la présence des terroristes. C’est pourquoi le général Moussa Traoré a invité les délégations des services de transmission à faire une analyse minutieuse de la situation sécuritaire du Liptako Gourma qui pour lui permettra de redonner à cette zone sa valeur d’antan.

Créé en 2006, les services de transmission du Liptako Gourma constituent un outil mis à la disposition des chefs d’état-major des armées de ces 3 pays en vue de s’échanger des informations sur la situation sécuritaire.

Bissidi Simpara
Bamako, le 15 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés