Partager

La Quinzaine de l’environnement est une des principales activités du ministère de l’Environnement pour susciter une prise de conscience des populations sur les problèmes environnementaux. En prélude au lancement de la 9e édition, le secrétaire technique permanent du Cadre institutionnel de la gestion des questions environnementales, Mamadou Gakou était mercredi face à la presse pour faire le point du déroulement des activités.

Selon lui, chaque année, le thème de la Journée mondiale pour l’environnement est choisi par le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) et celui de la Journée mondiale de lutte contre la désertification par le secrétariat exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification.

Le thème retenu cette année est, pour la Journée mondiale de l’environnement « Non à la dépendance ! Pour une économie à faible émission de carbone » et celui de la Journée internationale de lutte contre la désertification est « Lutter contre la dégradation des terres pour une agriculture durable ».

La Quinzaine de l’environnement, à en croire le conférencier, sera dominée par de manifestations visant à sensibiliser les populations et les décideurs sur une prise en compte de la dimension environnementale dans leurs activités.

Selon le directeur adjoint de l’Agence du bassin de fleuve Niger (ABFN), la question d’environnement est une question majeure pour la sous-région et pour le Mali.

La Quinzaine a pour objectif de renforcer l’engagement collectif et individuel par l’adoption de comportements quotidiens nécessaires à l’amélioration de la qualité de la vie de notre environnement à travers l’information des citoyens sur les enjeux et les défis environnementaux auxquels notre pays est confronté. Elle vise également à construire un partenariat actif entre tous les acteurs.


Sidiki Doumbia

(stagiaire)

05 Juin 2008