Partager

Le directeur de la communication de la présidence de la République, Racine Thiam, était face à la presse lors du 7e numéro du désormais «Rendez-vous» avec Koulouba. Au cours de cette rencontre, il a invité les Maliens à parler bien de notre pays.

En effet, lors de cet échange avec la presse, le directeur de la communication de la présidence de la République a partagé avec les journalistes la vision d’un vieux diplomate qui a émis le vœu que les Maliens parlent bien du Mali pour vendre son image. En citant le diplomate, Racine Thiam a indiqué que le Mali est l’un des rares pays où ses fils parlent mal de lui. Ce qui fait que, a-t-il dit, l’image du Mali est écorchée à l’extérieur. En rappelant l’agenda du président de la République, il a noté sa visite en France où il a rencontré son homologue français, François Hollande, avec lequel, il a échangé sur la situation au nord du Mali, le processus de paix et la sécurité dans le sahel. Il aussi rappelé la visite du Président de la République à NDjamena où il a assisté à l’investiture du Président Idriss Déby Itno, dont les troupes sont engagées aux côtés du Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Dans son future agenda, IBK se rendra à Naïrobi au Kenya, pour prendre part du 26 au 28 août au sommet du TICAD qui regroupera l’Afrique et le Japon.

Ensuite, Racine Thiam a reconnu que la situation est difficile. «Ce serait mentir de dire que la situation est exceptionnelle. Le verre est à moitié plein. D’autres diront aussi qu’il est à moitié vide. Les choses sont en train d’avancer et il y a de bonnes nouvelles», a-t-il déclaré. Parmi celles-ci, il y a les efforts déployés dans le domaine de l’agriculture, l’augmentation à 20% du salaire des fonctionnaires, la diminution de l’ITS. «Tout cela est le résultat d’efforts louables du président de la République qui a octroyé 15% du budget national à l’agriculture», s’est félicité le conférencier.
Par ailleurs, le pays a repris ses bonnes relations avec les institutions internationales et les PTF qui, depuis un certains temps, apprécient et encouragent la gestion des affaires. Dans la même logique, avec la création du ministère du Développement industriel, notre pays bénéficiera bientôt de plus de 100 milliards de FCFA d’investissements dans le domaine de l’Industrie.

S’agissant de l’attaque de Nampala, le directeur de la cellule de communication de la présidence a rappelé que l’Armée malienne a été attaquée et qu’elle a répliqué avec bravoure. Toutes les dispositions sont en cours, assurera-t-il, pour permettre aux forces armées de sécurité de faire face à une guerre asymétrique qui donne du souci aux armées les plus puissantes du monde. Les efforts réalisés dans le cadre de la loi d’orientation et de programmation militaire sont sans précédents, a-t-il expliqué, en exhortant à l’union sacrée autour de l’armée pour faire face au défi du terrorisme.

Sur l’opération de libération des voies publiques, il a soutenu que ce n’est pas une action de circonstance comme l’ont fait croire certains. Elle participe de la modernisation et de l’embellissement de la ville de Bamako. En effet, à en croire Racine, de son élection, le Président IBK n’a cesse de dire que Bamako doit redevenir Bamako d’antan.

Par rapport aux mouvements survenus à Gao et Tombouctou à propos de l’installation des autorités intérimaires, le conférencier a expliqué que cela était le fait de mauvaises interprétations de l’Accord.

Youssouf Diallo

Du 11 Août 2016