Partager


Oberlin-Inanda : The Life and Times of John L. Dube, c’est le tout premier film court-métrage (54 minutes) de notre compatriote Cheick M. Chérif Kéita, professeur de littérature francophone, d’éducation et de documentation à l’Université de Carleton Collège aux USA.

Enseignant à l’Université Carleton Collège aux Etats-Unis, Cheick Kéita est l’un des rares Africains à réaliser un film documentaire sur l’histoire et le courage héroïque de John L. Dube, fondateur de l’ANC (African National Congress) en 1912, parti politique actuellement au pouvoir en Afrique du Sud.

Le documentaire de 54 minutes retrace la vie de l’éducateur, entrepreneur et politicien sud-africain. Il relate l’histoire de son école « Institut d’Ohlange », le journal « Ilanga Las natal » qu’il a créé.

Très jeune, John L. Dube séjourne aux Etats-Unis en 1887 grâce à l’aide de William Wilcox, un missionnaire américain qui officiait dans le Zoulouland. Dans la présentation qui est elle-même un voyage personnel pour Cheick Chérif Kéita, le film permet au téléspectateur d’être témoin de la détermination que M. Dube a eue en employant l’éducation comme outil pour apporter le changement à l’Afrique du Sud. « L’homme a véhiculé des idées qui ont été une référence pour les générations ».

Après un séjour en Amérique riche en enseignement, M. Dube, selon M. Kéita, a été à la base de l’enseignement professionnel et de la formation intellectuelle des Sud-Africains. Rentré au bercail après un séjour aux Etats-Unis où il a acquis de riches expériences, le premier président de l’ANC, grâce aux fonds collectés dans le pays de l’oncle Sam par des hommes de bonne volonté, a créé, selon le Pr. Kéita, en 1900 l’école industrielle chrétienne de zoulou qui, plus tard, a été appelée Institut d’Ohlange. « Si l’Afrique du Sud est un grand pays aujourd’hui, John L. Dube en est pour quelque chose », a dit M. Kéita.

Pour bon nombre de Sud-Africains, le film a été une révélation de la vie de M. Dube. « Certaines autorités m’ont dit qu’elles n’ont jamais su que c’est John L. Dube qui a créé l’ANC » a dit M. Keita. Les Sud-Africains l’ont apprécié par sa qualité du travail.

C’est grâce à l’Institut d’Ohlange, créé par M. Dube, que l’Afrique a reçu en 1960 1e prix Nobel Albert Luthuli, a affirmé M. Kéita. Le film réalisé par notre compatriote a été l’un des trois films qui a représenté l’Afrique du Sud au Festival international du film de Brazzaville (Fic) 2006, au Festival international de la diaspora noire à New York en 2005.

The Life and Times of John L. Dube a reçu la mention spéciale comme meilleur documentaire. C’est à cette occasion que le président sud-africain, Thabo Mbeki lui a adressé ses lettres de félicitations et d’encouragement sur les efforts qu’il ne cesse de déployer pour l’Afrique du Sud en particulier et l’Afrique tout entière en général.

Actuellement, M. Kéita travaille sur une suite qui suit l’histoire de William Wilcox qui a ses raccordements historiques à Northfiel Minnesota. Le documentaire est distribué par une firme sud-africaine pour les pays Africains. Pour l’Amérique et l’Europe, la distribution est assurée par Villon films.


Amadou Sidibé

06 juin 2007.