Partager

att-3.jpgLe ministère malien de l’Administration territoriale et des collectivités locales qui a fourni l’information lors d’un point de presse, lundi à Bamako, a indiqué que le principal challenger du président sortant, Ibrahim Boubacar Keita du Rassemblement pour le Mali (RPM), a obtenu 17, 86 % du suffrage de ses compatriotes.

Selon les mêmes résultats provisoires partiels, le candidat Tiébilé Dramé du Parti pour la Renaissance Nationale (Parena) arrive en troisième position avec 3,88 %, talonné de près par Oumar Mariko de Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), crédité de 3,84 % des suffrages exprimés.

La seule femme candidate, Mme Sidibé Aminata Diallo du Rassemblement pour l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (REDD) qui se présentait pour la première fois à un scrutin présidentiel, se classe septième avec 0,42 %.

Au total, huit candidats étaient en lice pour le premier tour du scrutin présidentiel malien de dimanche dont l’un des principaux enjeux était le taux de participation demeuré jusque-là faible au Mali en dépit des appels incessants de la classe politique.

Lundi, l’administration a affirmé que pour les 52 communes dont les résultats provisoires lui étaient parvenus, le taux de participation se chiffre à 37,90 %, un taux proche de la dernière présidentielle de 2002 qui s’était soldée par un taux général de 38 %.

Source : APA – 30 avril 2007 – 20h30