Partager

Sept personnes, dont six gardes-chasse, et « quelques » okapis ont été tués dimanche lors d’une attaque par un groupe d’hommes armés dans une réserve de ces animaux rares, dans le nord-est de la RDC, a-t-on appris de source locale. Selon le gouverneur par intérim de la province Orientale (nord-est), Ismaël Arama, « quelques okapis ont été tués » dans la réserve Mambasa où l’attaque a eu lieu, dans le territoire de l’Ituri, où des groupes armés sont régulièrement accusés de commettre des exactions contre la population. L’okapi est un animal qui rappelle à la fois la girafe et le zèbre, et que l’on trouve uniquement dans le nord-est de la RDC. Les assaillants seraient des miliciens locaux Maï Maï, dirigés « par un certain Morgan, connu dans cette forêt de Mambasa », et qui est « habitué à la sale besogne du braconnage », a affirmé M. Arama . Des informations ont fait état d’enlèvements mais le gouverneur par intérim n’était pas en mesure de confirmer ces « allégations ». AFP.