Partager


Les administrateurs de l’Institut National de Formation en Sciences de la Santé (INFSS) ont tenu le vendredi dernier dans les locaux de l’Institut la 6ème Assemblée ordinaire.

Sur la table des administrateurs l’examen du bilan de l’exercice écoulé et des perspectives à partir de celui en cours. Les travaux étaient dirigés par le Directeur Général, le Pr. Abdou Touré.


Le bilan à Mi-Parcours

Selon le Directeur Général de l’INFSS, c’est une rencontre à mi-parcours pour édifier les administrateurs sur le plan financier. Concernant les difficultés, elles ont été également évoquées afin d’apporter des solutions idoines aux problèmes qui se posent à l’Institut pour que la place qui est la sienne dans la formation des cadres, en santé soit maintenue.

Les diplômés de l’institut sont activement recherchés non seulement sur le marché intérieur mais également sur celui de la sous-région. Cette 6ème Assemblée générale du Conseil d’Administration s’est tenue à quelques encablures de la 2ème session de l’institut (session de rattrapage) qui se tiendra ce mardi.

Quant aux résultats de la première session, le taux d’admission a été de 30%.


Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

1ère Edition Ougounya 2008

La compétition du “Zikri” à l’oeuvre

C’était le samedi 23 août que fut lancée la semaine culturelle de la première édition de “Ougounya”, au café des Arts du Palais de la Culture Amadou Hampathé Bâ. Organisée par l’ONG “Tibiya Niuman”, l’ouverture des activités était présidée par Fa Haïdara, fils de Ousmane Chérif Haïdara en présence du représentant du ministère et de certains leaders religieux comme Moussa Traoré dit “Bagadadji Moussa”.

Selon le principal organisateur de la rencontre, cette semaine entre dans le cadre de la consolidation du “Zikri” à l’intérieur du pays. C’est la raison pour laquelle, la présidence d’honneur a été attribuée à Racine Sall, premier chanteur religieux; et la marraine est Mme Bagayoko Maïmouna Sanogo.

Les objectifs

En plus, selon la même source, l’un des objectifs de ce mouvement est aussi de créer des moyens pouvant rattacher les mendiants et les jeunes musulmans vivant dans la précarité à la chambre des métiers. Le fonds collecté de cette compétition pourra servir à relancer de nouvelles activités dans le cadre de l’enseignement religieux.

A travers cette semaine culturelle qui s’étendra jusqu’au 1er octobre, les participants bénéficieront d’une semaine de formation au Restaurant Djenné. Au terme de la semaine, les prix seront décernés comme suit : 3ème un téléphone portable et une puce, 2ème un magnétophone double cassette et le 1er un téléviseur en couleur.

Par ailleurs, les groupes participants à cette compétition sont entre autres Ba Sidi Coulibaly, Yaya Coulibaly, Souleymane Diarra, Bassidi Koureïchi, Fatoumata Diakité, pour ne citer que ceux-là.

Ousmane BERTHE (Stagiaire)

25 Aout 2008