Partager

C’est en principe hier que les Aigles dames devaient quitter Bamako pour Malabo où se jouera à partir de demain la 6e Can féminine de football.

Aly Diakité, l’entraîneur des Aigles dames, a déjà les regards tournés vers la Guinée équatoriale où son équipe disputera à partir de demain jusqu’au 29 novembre prochain, l’édition 2008 de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football féminin. « Si tout se passe bien, nous partirons du pays via Libreville au Gabon au plus tard jeudi, pour prendre nos quartiers à Malabo », pense le technicien.

Dans leur retraite, l’ambiance entre les joueuses et leurs encadreurs (techniques et médicaux) est bon enfant. La concentration était au maximum. « Nous sommes prêtes à mouiller à fond le maillot, pour réaliser un bon parcours en terre équato-guinéenne », a promis pour sa part la capitaine Diaty Ndiaye.

C’est depuis fin septembre début octobre que les Aigles dames de football étaient en stage bloqué à Bamako. Dans le même temps, l’équipe a livré deux matches amicaux.


Congo, Cameroun et Guinée équatoriale

Depuis le début de leur stage, les Aigles dames ont eu, par jour, une séance d’entraînement. L’encadrement médical de l’équipe, sous la conduite de Dr. Tahirou Ky, veillait au grain. « Pas de blessée. Pour le moment, il n’y a pas de soucis majeurs », assure-t-il.

Dans ce groupe basé à Malabo, les Aigles dames ouvrent le bal face à la sélection du Congo le 15 novembre. Cette équipe, qui fait ses premiers pas dans cette compétition, a perdu deux joueuses qui ont disparu dans la nature lors d’un stage en Allemagne.

Trois jours plus tard, le 18 novembre, les Aigles, qui détiennent la palme de la meilleure attaque de la phase éliminatoire, auront en face les Lionnes Indomptables du Cameroun. Au cours des deux dernières confrontations entre les deux pays, le Cameroun a obtenu une victoire et un nul.

Pour leur troisième sortie, les Aigles joueront le 21 novembre, face au Nzalang Nacional de Guinée équatoriale dans cette compétition dominée par le Nigeria depuis une décennie.

Le groupe B basé à Bata comprend le Nigeria, le Ghana, l’Afrique du Sud et la Tunisie. Dans cette compétition, le parcours des Aigles est plus ou moins sinueux. Mais, cette cuvée 2008, conduite par l’entraîneur Aly Diakité, ambitionne de passer le premier tour, ce qui n’est jamais arrivé lors des trois précédentes éditions.


Les 18 joueuses retenues

Goundo Samaké (Santoro), Adia Touré (Super Club), Salimata Koné (Mandé), Aminata Sacko (Super Lionnes), Macoura Diabaté (FC Amazones), Yacaré Coulibaly (FC Amazones), Fatoumata Diarra (Mandé), Fatoumata Doumbia (SL), Bassira Touré (Mandé), Diaty Ndiaye (sans club), Rokiatou Samaké (Mandé), Korotoumou Diarra (Usfas), Aïchata Doumbia (Usfas), Fatoumata Sow (FC Amazones), Awa Coulibaly (Mandé), Oumou Karambé (Mandé), Aicha Konaté (SL) et Nana Coulibaly (Mandé).

Entraîneur : Aly Diakité


Adjoint :
Tiémoko Traoré « Zembla »


Boubacar Diakité Sarr

14 Novembre 2008