Partager

Dédiée à la célébration du pluralisme radiophonique, cette rencontre a comme objectifs d’enrichir la diversité du paysage médiatique ouest africain, consolider et élargir la liberté d’expression et enfin, améliorer la créativité des radios africaines.

Au programme de cette 5ème édition :

Sous thèmes du colloque comme « Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (Cslp) : enjeu et signification » ; « Les institutions de Bretton Woods et la lutte contre la pauvreté » ; Rôle de la microfinance dans la lutte contre la pauvreté » et « Appui des radios aux activités de lutte contre la pauvreté », seront animés par d’éminentes personnalités maliennes et africaines, tels Mme Sy Kadiatou Sow, Bakary Konimba Traoré, Cheick Hamalla Diarra, Sékouba Diarra et Luc Adolph Tiao du Burkina Faso, Marcel Sow de la Guinée, et Togbe Kosi du Togo.

Egalement, une bourse d’échange de programmes, un concours radiophonique portant sur le thème de la lutte contre la pauvreté, ainsi qu’une animation radiophonique et une exposition pour les participants désireux de faire connaître leurs produits, sont également au programme.

Cette bourse sera une foire aux sons où radios maliennes pourront présenter et offrir quelques unes de leurs productions.

Egalement cette bourse, sera un lieu de rencontres où journalistes, animateurs, producteurs, réalisateurs et techniciens pourront échanger leurs expériences.

En 2003, lors de la précédente édition, des radios maliennes, avaient remporté deux des quatre premiers prix mis en jeu : le prix du concours en langue française du 26 mars enlevé par la Radio Aadar d’Ansongo et le prix d’encouragement qui était allé à la Radio Yeelen.

Quant aux deux autres prix : le prix de l’originalité et de la créativité, ils ont été remportés respectivement par Radio Nana Fm du Togo et Radio Pulsar du Burkina Faso.

Tous les prix en langue nationale bamanan sont revenus aux radios maliennes.

12 décembre 2005.