Partager

Le 5e prime time de l’émission de télé réalité, Case Sanga a eu lieu le mardi 12 Août dans la salle de spectacle Bazoumana Sissoko du Palais de la culture Amadou H. Bâ. Le public qui a bravé la pluie a été réconforté par 3 heures de musique.

Pour une fois, depuis le début de la compétition, entre les nominés, un Malien a été maintenu dans la case. Le 5e prime du mardi s’est déroulé en faveur du candidat malien Ousmane Toumani Diakité représenté par le K13 qui était face à la candidate guinéenne, Mariam Dioubaté, représenté par le K12.

Le jury composé de Massamou Wélé Diallo, d’Idrissa Soumaoro, d’Amadoun Kassogué, d’Abdoulaye Cissé et de Siré Diabaté, a, à l’issue de leur concertation, attribué une moyenne de 77 % à Toumani contre 73,50 % à Mariam. Au niveau du voting du public par SMS, le candidat malien a encore eu le dessus sur la candidate guinéenne (3276 voix contre 1403). Au total, Toumani a obtenu une moyenne de 42,22 % et 18,39 % pour Mariam Dioubaté.

Dans la salle, il y avait plus de supporters de Toumani que de Mariam. On les reconnaissait grâce aux pancartes et les banderoles qu’ils brandissaient. Toumani portait pour la circonstance au-dessus de ses vêtements, le drapeau malien. Il a interprété un titre de lui-même intitulé « Koro don ». Sa prestation fut brillante et remarquable par rapport à celle de sa conquérante qui a interprété un titre intitulé « Sida ».

Deuxième nomination de Mandioula

La Guinée n’est plus représentée maintenant dans la Case, que par une seule candidate nommée Ami Kanté (K2). Comme Ibrahima Molobaly Théra dit Kila (K9) et Assatou Kéita dite Assi (K5), tous deux du Mali, Mariam Dioubaté quitte définitivement la Case pour rejoindre son pays.

Le 5e prime time a également proclamé comme nominées de la semaine, la candidate nigérienne, Freeda, (K8) qui occupait la 2e place du vote du public et la candidate de la diaspora malienne en France, Mandioula Manga Kanouté (k11). Mlle Kanouté est à sa deuxième nomination, le 2e prime time l’avait nominé avec Kila.

A la différence des précédents primes, Freeda a interprété cette fois-ci en bambara, le morceau « protège-toi » de la marraine du Mali, Babani Koné qui était elle-même présente dans la salle. Il n’y a pas eu de duo, tous les candidats ont chanté en solo.

Le spectacle a été ouvert par le numéro chorégraphique de deux petits garçons suivis de celui de la troupe Case Sanga. Comme artistes invités, il y avait, le chanteur ivoirien, Dj Bonano, Mabara Soumano, Ami Sacko et d’autres artistes maliens.

Qui de Freeda et de Mandioula Manga quittera la résidence Case Sanga ? Le prochain prime time de mardi, 19 Août nous le dira.

Ramata S. Kéita
(Stagiaire)

14 Août 2008