Partager


La Chine, qui avait connu l’oppression et l’envahissement par d’autres, a célébré le 27 septembre dernier le 58e anniversaire de sa fondation. L’événement a été marqué par une réception dans les locaux de l’ambassade de l’Empire du milieu au Mali.

C’est pour célébrer le 58e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine que l’ambassadeur de ce pays au Mali, S. E. M. Zhang Guoqing, a organisé jeudi dernier une réception dans les locaux de l’ambassade.

Depuis sa fondation en 1949, la Chine a connu un grand progrès économique et social. En axant ses efforts sur l’édification de la modernisation, en réformant son système économique et ses institutions politiques, la République populaire de Chine s’est frayée progressivement, une voie de modernisation socialiste qui lui est propre et qui a permis à son économie de prendre un nouvel essor.

Si bien que le niveau de vie de 1,3 milliard d’habitants s’est élevé de façon significative et la puissance économique chinoise est entrée aujourd’hui dans le peloton de tête mondial. « Ce développement très rapide de l’économie de la Chine apporte non seulement du bonheur au peuple chinois, mais aussi une grande contribution au développement de l’économie mondiale» , a constaté S. E.

M. Guoqinq. Aux dires du plénipotentiaire, la Chine ne peut pas réaliser son développement en s’isolant du monde. Tout comme le monde ne peut pas se passer d’elle pour assurer son développement.

«Le développement de la Chine va promouvoir la paix et le développement du monde et ne menacera jamais les autres. Une Chine de plus en plus prospère, démocratique, harmonieuse, civilisée et modernisée apportera une plus grande contribution au maintien de la paix dans le monde et à la promotion du progrès humain» , a assuré M. Guoqinq.

L’ambassadeur de Chine au Mali n’a pas passé sous silence les huit mesures annoncées par le président Hu Jintao pour consolider un nouveau partenariat stratégique entre la Chine et l’Afrique lors du Sommet de Beijing sur la coopération sino-africaine en novembre dernier. «Nous sommes heureux de voir arriver, durant cette année, des délégations chinoises pour conclure des projets à réaliser ou pour étudier leurs faisabilités».

Il a promis que ces projets de coopération seront réalisés très prochainement dans le cadre de l’amitié exemplaire des deux peuples basée sur le respect et la confiance mutuels.

Pour M. Zhang Guoqing, la réélection du président ATT, la nouvelle législature, l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale et de son bureau… sont synonymes de l’ouverture d’une nouvelle page de l’édification économique et sociale du Mali.

Pour partager la joie de la fête nationale, étaient présents des membres du gouvernement, des ambassadeurs, des chefs de missions internationales et les représentants des organisations internationales.

Mohamed Daou

1er octobre 2007.