Partager

En Côte d’Ivoire, le gouvernement a autorisé l’audition, à titre de témoins, de cinq ministres. Ils vont être entendus dans le cadre de l’enquête sur d’éventuelles malversations dans la filière cacao. Parmi eux, l’actuel ministre du Plan et du Développement, Paul Bohoun Bouabré. Il s’agit des ministres de l’agriculture, ainsi que ceux de l’économie et des finances qui se sont succédés depuis la création de la filière café-cacao. Selon le ministre de l’intégration africaine et porte-parole du gouvernement, cette décision a été prise à l’issue des investigations effectuées en Côte d’Ivoire et à l’extérieur du pays, notamment aux Etats-Unis. Le gouvernement, pour marquer sa volonté de transparence dans cette affaire et son engagement à voir l’enquête aboutir, a salué le sens des responsabilités des 5 ministres et a autorisé leur audition en tant que témoins.