Partager

Présidé par le représentant du ministre des Sports Karim Sangaré, le 4ème championnat d’Afrique de Vovinam Viêt Vodao a connu son épilogue le vendredi 17 novembre dernier au Palais des Sports Salamatou Maiga avec la belle performance du pays hôte le Mali, qui s’est classé premier en remportant 16 médailles d’or, 16 d’argent et 18 de bronze. L’on notait également la présence des présidents de la Fédération Malienne de Vovinam Viêt Vodao, le lieutenant-colonel Abdoulaye M. Traoré, de la Fédération Africaine de Vovinam Viêt Vodao, Fernand Ouédraogo ainsi que de la Fédération Mondiale de Voviam Viêt Vodao.

Débuté le jeudi 16 novembre et regroupant le Burkina Faso, la Côte-D’Ivoire, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Mali pays hôte et la France invitée spéciale, le 4ème championnat d’Afrique de Vovinam Viêt Vodao a connu son épilogue le vendredi 17 novembre dernier au Palais des Sports Salamatou Maiga par la belle performance du pays hôte qui s’est illustré lors des quatorze finales disputées. Dans les différents combats entre autres ceinture jaune ou ceinture bleue, combat à trois, self défense ou ciseau volant, les praticiens maliens se sont pour la plupart, distingués en se hissant à la première place.

Au classement général de ce 4ème championnat d’Afrique de Vovinam Viêt Vodao, le Mali fort d’une soixantaine de combattants, s’est classé premier en remportant 16 médailles en or, 16 en argent et 18 en bronze. Le Burkina Faso occupe la deuxième pace après avoir remporté neuf médailles en or, sept en argent et neuf en bronze. Avec ses quatre médailles d’or et trois en argent, la France l’invitée spéciale, occupe la troisième place. Le Sénégal termine à la quatrième place en remportant trois médailles en or, cinq en argent et six en bronze. La Côte-D’Ivoire occupe la cinquième place en remportant une médaille d’or. La Mauritanie termine à la sixième place en remportant deux médailles d’argent.

Le prochain et cinquième championnat d’Afrique de Vovinam Viêt Vodao est prévu en 2019 à Ouagadougou au Burkina Faso.
Almihidi Touré

Tjikan du 21 Novembre 2017