Partager

Quarante-deux personnes sont mortes et une centaine ont disparu vendredi dans le naufrage d’un bateau surchargé sur le fleuve Niger, dans le centre du Nigeria, nous a annoncé samedi l’agence de secours locale. « Pour l’instant, nous avons perdu 42 personnes et 100 sont portées disparues »,nous a déclaré à Mohammed Shaba, président de l’Agence des situations d’urgence de l’État du Niger. Il a décrit ce naufrage comme « le pire accident » qu’ait connu cet État ces dernières années.Selon des médias nigérians, citant des responsables locaux, le bateau avait une capacité de transport de 60 personnes. Les bateaux de transport de passagers sont souvent mal entretenus, surtout dans les régions reculées du Nigeria, et parfois incapables de naviguer dans des eaux trop tumultueuses.Les compagnies tentent d’entasser un nombre excessif de passagers pour augmenter leurs recettes.Le transport fluvial est particulièrement prisé par les commerçants pour transporter leurs marchandises car les routes nigérianes sont parmi les plus dangereuses du monde. Mais ce mode de transport est lui aussi risqué, comme en témoignent les dizaines de morts dans des naufrages depuis le début de l’année.En mars, près d’une centaine de personnes sont mortes dans le naufrage d’un bateau venu du Bénin voisin, qui a chaviré au large de l’État de Cross River (sud). AFP.