Partager

Le 3ème forum mondial sur les ressources humaines pour la santé se tiendra du 10 au 13 novembre 2013 à Recife, au Brésil. En prélude à cette rencontre, notre pays vient de se doter de documents pour sa stratégie d’engagement sur les ressources humaines en santé. La validation de ces documents a fait l’objet d’un atelier, qui s’est tenu le 30 octobre 2013.

Placé sous le thème: «Ressources humaines pour la santé: fondation de la Couverture maladie universelle et de l’Agenda de l’après 2015», le 3ème forum du Brésil vise entre, autres objectifs, à susciter et à annoncer de nouveaux engagements concrets en faveur des ressources humaines de la santé, à mettre à jour l’agenda des ressources humaines de la santé, en le rendant plus pertinent pour le contexte politique sanitaire mondial actuel, y compris une poussée pour accélérer les progrès vers la réalisation des OMD, et la promotion de la Couverture maladie universelle.

Il est attendu de ce Forum de nouveaux engagements pour les ressources humaines en santé (RHS) des gouvernements, des donateurs, des partenaires au développement, du secteur privé et d’autres intervenants-clés dans les RHS. Au cours de ce forum, les participants examineront les voies et moyens pour la réalisation de la Couverture sanitaire universelle, à travers le renforcement du personnel de santé.

Pour le Dr Raphael Sindaye, Directeur pays de Save the Children pour le Mali et la Guinée, la principale contrainte du système de santé malien, au delà du manque d’infrastructures, d’équipements et de moyens financiers, reste les ressources humaines.

Pour atteindre le ratio de 3 professionnels de santé pour 1 000 habitants, le Mali aura besoin en 2018 de 14 307 nouveaux professionnels de santé pour compléter l’effectif actuel, estimé en octobre 2010 par le ministère de la Santé à 13 644 agents. Le Directeur pays de Save the Children pour le Mali et la Guinée a, au cours de cet atelier, invité les autorités maliennes à tenir compte de la position des partenaires, qui seront aussi engagés par les décisions qu’elles auront à prendre au Brésil.

Pour Dr Idrissa Cissé, représentant le Secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, le gouvernement de la République du Mali est conscient de l’enjeu des ressources humaines. C’est pourquoi il a élaboré des documents de stratégie d’engagement politique. Cet engagement politique, il faut le signaler, se résume à l’élaboration d’une politique de développement des ressources humaines en santé et du plan stratégique national de développement des ressources 2009 – 2015.

Signalons que l’atelier a permis aux participants d’échanger sur l’expérience malienne dédiée à «La fidélisation des ressources humaines en santé dans les zones difficiles».

Yaya Samaké

04 Novembre 2013