Partager

Dans le cadre du renforcement des capacités des médias et des (OSC) en prévention et gestion des conflits violents et édification de la paix, s’est ouvert hier, à la Maison du Partenariat Angers/Bamako, le troisième Forum du Partenariat Stratégique pour la Paix en Afrique (le PASPA). Il a réuni les représentants du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Niger et de l’Autriche.

«Notre pays est situé au centre du Sahel et à la lisière du Sahara. Ce qui fait de lui une vaste étendue de sable où tout peut se passer, sinon tout se passe avec des menaces faites de prolifération des armes et de circulations anarchiques des armes, de banditisme, de l’insécurité, de trafic tout genre. La société civile, engagée dans la promotion de la paix et la prévention des conflits, a donc de solides raisons de s’intéresser à la question en y impliquant fortement les médias» a déclaré Fatoumata MaÏga, coordinatrice nationale du PASPA/Mali.

«Les pouvoirs publics ne sont pas les seuls à se poser des questions sur la situation de non paix. En effet, la solution aux conflits ne se trouve pas au seul niveau des pouvoirs publics, mais également de la société civile et les médias engagés dans la promotion de la paix, de la bonne gouvernance et la prévention des conflits. La formation, l’éducation, la sensibilisation des médias et des journalistes, l’information des citoyens auxquelles vous vous livrez, restent un cadre idéal pour la recherche d’un code de bonne conduite, d’une piste, voire une balise pour la stabilité et la paix sociale» selon le Chef du Cabinet du ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Abdramane Bouaré.

C’est sur ces mots qu’a démarré le troisième Forum du Partenariat Stratégique pour la Paix en Afrique (le PASPA), le lundi 19 février 2008, à la Maison du Partenariat Angers/Bamako. Ce forum intitulé «Médias, Elections et Conflits violents» a réuni les responsables du PASPA, venus de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Niger et de l’Autriche. Les responsables du PASPA du Mali, des ONG et OSC, des médias, de la Commission Nationale de Lutte contre les armes légères et la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale.

A travers l’organisation d’un forum sur Médias et Conflits violents en relations avec les élections, le PASPA vise un renforcement des capacités des médias et des OSC en prévention et gestion des conflits violents et édification de la paix.

Le partenariat Stratégique pour la Paix en Afrique (le PASPA) est un réseau d’organisations de la société civile qui axe ses activités sur la culture de la paix et plus précisément sur la prévention, la gestion, la résolution des conflits et maintien de la paix. C’est un réseau d’OSC africaines particulièrement actif au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Niger, au Nigeria et au Mali.

P.F.M

20 Février 2008.