Partager


A l’exception du match Stade de Sikasso/Association sportive de Bamako (ASB) reporté en raison du déplacement de cette dernière équipe en Sierra Leone, tous les matches de la 3e journée du championnat national de football (ligue 1) ont été disputés. Et il n’y a pas eu de surprise de taille. Les équipes qui ont bien commencé la saison maintiennent la cadence. A l’image du Stade malien et du Djoliba, victorieux respectivement de l’AS Commune II (2-0) et de l’AS Réal (3-1).

Même si les Rouges devancent les Blancs, grâce à une meilleure attaque, les deux prétendants sérieux au titre se tiennent de très près avec 9 points chacun. Quant aux Scorpions, ils brillent toujours par leurs maladresses offensives. Avec un seul point en trois rencontres, les protégés de Cheick Oumar Koné ont du pain sur la planche pour se maintenir dans la course au titre. Et une défaite contre le Stade malien de Bamako, lors de la 4e journée, risque de les éloigner définitivement du peloton de tête.

Le duel des promus a tourné à l’avantage de l’Asko, qui a battu CS Duguwolonfila (1-0). Avec deux victoires consécutives, les joueurs de Korofina commencent à faire peur à leurs adversaires. Ce qui n’est pas le cas de l’AS Bakaridjan, battue à domicile par le Centre Salif Kéita (CSK). Les oppositions AS Sigui/COB (1-1) et AS Nianan/Usfas (1-1) n’ont pas dégagé de vainqueur.

Moussa Bolly

29 janvier 2007.