Partager

Trente-six personnes ont été tuées dans des inondations au Soudan, dans une région au nord de Khartoum touchée à plusieurs reprises par des fortes pluies depuis le 1er août, a indiqué dimanche la radio d’État.Accompagnée de vents violents, la pluie est tombée pendant quatre heures à Khartoum, où même les bâtiments modernes ont souffert de fuites.De nombreux Soudanais vivent dans des maisons constituées d’une seule pièce et construites en briques de boues, pouvant facilement être détruites par les eaux.Avant le déluge de vendredi, les Nations unies avaient indiqué que 11 personnes avaient péri depuis le début du mois à Khartoum et dans d’autres régions du Soudan, du fait d’inondations qui avaient affecté près de 100.000 personnes. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’ONU avait précisé que Khartoum et l’État du Nil avaient été les plus touchés par ces inondations qui avaient également affecté cinq autres provinces.Un groupe de jeunes bénévoles, Nafeer, avait de son côté donné un bilan beaucoup plus lourd vendredi, avant les nouvelles précipitations. L’agence officielle Suna avait indiqué la semaine dernière que de l’aide alimentaire avait été parachutée sur la région de Khartoum où, selon l’agence officielle Suna, des routes dans l’est de la capitale étaient sous 1,5 mètre d’eau.AFP.