Partager

34 chercheurs d’or ont été tués par accident, au Burkina Faso, sur un site d’orpaillage envahi par des eaux de ruissellement après des pluies, dans le village de Konkèra à plus de 500 km au sud-ouest de Ouagadougou. « Nous avons au total 34 morts et six rescapés. Nous nous sommes inclinés sur les tombes des disparus« , a indiqué le porte-parole du gouvernement Filippe Sawadogo, qui s’est rendu à Konkèra avec 2 autres ministres burkinabè. En route pour Konkèra, la ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Pascaline Tamini, citant un rapport des autorités provinciales du Noumbiel, avait d’abord avancé un bilan de 40 morts. Les victimes, âgées de 21 à 40 ans, sont mortes noyées par les eaux de ruissellement alors qu’elles avaient « nuitamment dynamité les trous d’or pour commencer les recherches« , dans la nuit de vendredi à samedi, a précisé M. Sawadogo.