Partager


Sous la présidence du Président Directeur Général de la BDM SA, Abdoulaye Daffé, les administrateurs étaient réunis le samedi dernier pour la 33ème session du conseil d’administration de cet établissement financier qui se situe aujourd’hui au quatrième rang des banques de l’espace UEMOA. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour de cette session, le conseil, tout en s’informant de l’état d’avancement du Projet Phase II de la Monétique et la poursuite de l’extension du réseau d’agences à travers le pays, a adopté les “Budgets d’investissement et d’exploitation de l’Exercice 2007. Par ailleurs, il a noté avec satisfaction le point d’exécution des objectifs des ressources et emplois pour l’année écoulée et pris note de ceux fixés au titre de l’année en cours.

Cette 33ème session du conseil a porté sur l’examen des points suivants : “les budgets d’investissement et d’exploitation au titre de l’exercice 2007” et “la situation de la Banque au 30 septembre 2006”, soit neuf mois d’activités. Si janvier est le mois des grandes espérances pour cet établissement financier, pour le Président Directeur Général, Président du Conseil d’Administration de cette session, l’exercice écoulé n’a pas ressemblé au cours d’un long fleuve tranquille, car, aux dires d’Abdoulaye Daffé, “ il a été une année d’épreuves. Mais avec la force de la cohésion, la valeur des convictions et l’appui constant des plus hautes autorités, ces épreuves ont pu être jugulées”.

Expliquant les efforts fournis par le personnel, le PDG a déclaré : ‘‘Chacun a su, au moment opportun apporter le soutien qu’il fallait. Et c’est ceci qui a permis la réalisation des objectifs que l’ensemble du personnel s’est assignée ». Le bon résultat de cette banque (un résultat d’exploitation de 4 milliards en neuf mois d’activités a été réalisé), la BDM SA le doit à la qualité du travail de son personnel, à la détermination des partenaires sociaux, mais aussi à la pertinence des orientations, selon le PDG, Abdoulaye Daffé.

Par ailleurs l’exercice qui commence est sans nul doute celui d’un nouveau départ, car la BDM SA se propose encore de collecter plus de ressources, répandre plus de richesses dans ses contrées et offrir plus de services à sa clientèle, comme peut le faire aussi toute banque qui se veut contemporaine de son époque. Sur cela, le PDG rassure que le processus de renforcement de la qualité de la ressource humaine et l’intensification de sa formation sera poursuivi, le soutien aux filières porteuses de croissance pour notre pays sera maintenu et le leadership dans le segment de la monétique sera également confirmé.

Pour cela, il a souhaité que chacun, comme par le passé, apporte à l’établissement le soutien dont il a besoin pour le préserver afin qu’il puisse s’épanouir davantage. Rappelons que la BDM SA se situe au quatrième rang des banques de l’UEMOA.

Pour l’année 2007 en cours, l’ambition du personnel est de voir ce classement s‘améliorer. Pour l’implication profonde et personnelle des Administrateurs dans le développement de la Banque, l’Assemblée Générale Ordinaire des Actionnaires a, sans surprise, au cours de sa session du vendredi 26 janvier 2006, renouvelé à ceux-ci leurs mandats d’administrateur de la Banque.

Laya DIARRA

29 janvier 2007.