Partager

Dimanche  4 septembre 2016, IBK a bouclé la 3ème année d’exercice de son pouvoir. Occasion pour pas mal de Maliens de donner leur avis, comme Modibo Traoré  dit le ‘’Futur maire’’. Pour lui, chaque Malien connaît les réalités concernant le bilan du président, en âme et en conscience. C’est un bilan à multiples couleurs : la couleur noir, la couleur rouge, la couleur blanche… «Auparavant, je disais que c’est un bilan mitigé, mais je dis bien,  aujourd’hui, c’est n’est plus le cas. La couleur noire montre l’obscurité de la situation de Kidal, toujours occupé ; le contenu flou de l’accord militaire entre le Mali et la France. La couleur rouge montre le sang versé sur le territoire national du Mali, nos braves soldats, les civils tué… La couleur blanche indique le bonheur de la famille d’IBK, de son entourage, sans oublier celui de son ‘’ami’’, le président français François Hollande (le père de la Nation malienne). Vraiment, c’est dommage ! Mes constats ne sont pas contre la personnalité d’IBK, mais contre sa gestion. Je suis contre 3 ans d’humiliation, ses multiples voyages à l’extérieur pour un résultat zéro ;  3 ans de beaux discours, aucun acte posé ; 3 ans de retard socio-économique, de désordre total ; 3 ans de partage de gâteau. Pour moi, il est temps que le président IBK change  son système de gouvernance. Qu’il accepte les critiques car un président n’est pas un chiffon ! Qu’il mette l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ! Qu’il vise l’intérêt collectif des Maliens.
Qu’Allah bénisse le Mali». 

Du 7 Septembre 2016