Partager

L’un des souhaits du candidat Soumaïla Cissé est l’organisation d’un débat interactif entre lui et le sieur Ibrahim Boubacar Kéita, son adversaire au scrutin du 11 juillet prochain.

Du moins, c’est que l’on peut retenir des propos du candidat de l’URD, vendredi dernier 02 Août lors de la cérémonie de son adresse à la nation quelques heures après la proclamation des résultats du 1er tour de la présidentielle.

« En tout cas, c’est ce que j’avais demandé en 2002. La nécessité revient aux médias publics » a déclaré M. Cissé répondant ainsi à la question de savoir s’il accepterait un « face-à-face » avec le
candidat Ibrahim Boubacar Kéita.

Pour la même occasion, le candidat Cissé a précisé aux hommes de médias qu’il s’agit d’organiser une nouvelle élection s’agissant du 2ème tour. Raison pour laquelle, dans son adresse à la nation,
Soumaïla Cissé a invité le gouvernement du Mali et ses partenaires à prendre des mesures vigoureuses pour mettre l’expression claire et nette de la volonté du peuple.

Est-ce à dire qu’il y a eu des disfonctionnement dans l’organisation du 1er tour de la présidentielle ? Le candidat de l’Urd le pense bien : « Nous avons des soupçons. Mais au lieu d’accuser, il faut proposer des solutions et au Mali on ne peut pas donner des résultats de vote après deux heures de temps » a murmuré M. Soumaïla Cissé.

Concernant le 2ème tour, le candidat de l’URD souhaite que transparente soit faite dans le déroulement du scrutin. Ce faisant, il a proposé que prochainement le bulletin de vote soit signé par les
délégués des deux partis dans les bureaux de vote avant d’être remis à l’électeur.
Djibi

Présidentielle 2013 : ils ont dit, après la proclamation des résultats provisoires

Soumaila Cissé Candidat de l’URD : « Oui, je souhaite un débat face-à-face avec IBK »

Nous avons des soupçons.

Au lieu d’accuser, nous allons faire des propositions : que les bulletins de vote soient signer par les deux délégués des deux candidats dans les bureaux de vote, cela pour éviter que les électeurs entrent avec des bulletins déjà tamponnés dans la salle ; aussi que le droit de vote des maliens de l’extérieur soit respecter.»
Pour lui « la victoire est proche … Nous sommes dans une alliance sérieuse ».

Dramane Dembélé : « J’ai été trahi !»

Arrivé 3ème lors du 1er Tour du Scrutin Présidentiel, le candidat Dramane Dembélé a décidé, à la grande stupéfaction, de soutenir IBK, candidat du RPM. Selon lui il aurait été trahi par les siens au regard des voix obtenues par son Parti et la procédure de négociation avec les candidats au second tour.
Mais, aussi ajoute –t-il, que son choix pour le RPM se justifie également par son appartenance à l’International Socialiste au même titre que l’ADEMA PASJ.

Signalons que le Président du Parti Iba N’Diaye avait déclaré plutôt que l’ADEMA signataire de la plateforme FDR respectera ses engagements. En tout cas même hier des concertations étaient en cours au sein de la ruche. Jeamille Bittar Candidat de l’UMAM : « je suis un bon perdant »
Le suffrage universel a parlé. Le choix des électeurs s’est porté sur IBK et Soumaila Cissé. Un choix qui devrait être respecté par tous.

L’UMAM étant membre du FDR, son choix ne pourrait être que celui du FDR.
« Quel que soit la situation, nous allons aider le pays à sortir de cette crise. C’est la chose la plus importante. Les consignes de votes seront données très prochainement. Je me réjouis de mon score avec le jeune âge de mon parti. Nous saurons tirer les enseignements nécessaires au second tour».
Rassemblés par TC

Maliba Info du 06 Août 2013.