Partager

sah.jpgJeudi, au Centre international de conférence, la cérémonie d’ouverture de la seconde édition du Salon de l’Habitat de Bamako (Sahaba-2007) avec comme thème « Promouvoir l’accès du plus grand nombre de Maliens à un logement décent » a eu lieu sous la présidence du Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga. _ Etaient également présents, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Modibo Sylla, plusieurs membres du gouvernement avec leurs homologues du Bénin, du Burkina Faso, de Centrafrique et du Tchad, et le président de l’Association des promoteurs immobiliers du Mali (APIM), Moussa Coulibaly.

Cette année, comme innovation, nous pouvons noter la participation des établissements techniques et professionnels visant à promouvoir un partenariat efficace entre les professionnels du BTP et les établissements de formation afin de garantir une adéquation formation-emploi.

C’est ainsi que sont exposés à l’esplanade du Centre international de conférence et dans la salle Fanta Demba n° 2, une trentaine de stands sur le secteur du BTP, comme les sociétés immobilières SEMA-SA, SIFMA, Tetra structure, SIRCOB, IFA-Baco, … qui présentent des échantillons de matériaux de construction, tels les sacs de ciment, boites de peinture, briques en terre cuite et maquettes des types de logement.

Au stand de la Sifma, l’agent commercial Abdoulaye Touré, explique aux visiteurs que dans le cadre des logements sociaux, SIFMA doit bâtir pour l’État 550 logements avec un matériau ordinaire.
Il présente une maquette des types de construction de sa société, qui sont entre autres :

« Denw djigui » (l’espoir des enfants) est un type de construction avec un nombre relativement élevé de pièces offertes à son propriétaire.

« Louanzé-Kèlè », un autre type de 3 pièces séparées par un mur facilitant la cohabitation entre ses occupants.

Le stand « Portomali », qui est à sa première participation, expose des accessoires pour les battants des portes, comme des vitres blindées d’une épaisseur de 20 à 22 mm. Pour le portugais Fernando Manuel Oliveira, c’est la qualité qui fait toujours la différence.

Mr Oliveira invite les autorités à multiplier des initiatives comme Sahaba.

Pour le premier ministre, le thème de cette édition répond à une préoccupation essentielle des autorités maliennes, car la crise de logements et d’habitats décents n’est pas récurrente qu’au Mali seulement mais est présente et préoccupante dans l’ensemble des pays de la planète.

Aussi, urge-t-il selon le chef du gouvernement, d’envisager des mesures idoines pour faire face au défi de la promotion de l’accès de nos populations à des logements décents et à moindre coût et cela dans un environnement répondant à toutes les commodités qu’exige une cité moderne.
Rappel des efforts entrepris par l’État dans le domaine de l’habitat, comme l’élaboration et la mise en oeuvre d’un programme de construction de logements sociaux, estimé à plus de 41 milliards de Fcfa, a été fait par le chef du gouvernement.

Aussi, appel a été lancé par Ousmane Issoufi Maïga à l’endroit des banques et institutions financières pour qu’elles conjuguent leurs efforts avec l’État afin de trouver des ressources pour le financement de l’habitat.

Le premier ministre a également adressé ses félicitations à l’APIM, ainsi qu’à tous ceux qui ont oeuvré pour la tenue de l’événement.

Quant au président de l’APIM, lui a évoqué les retombées positives à la suite de Sahaba 2006, comme: l’amélioration des relations de son association avec l’administration, l’intervention des promoteurs privés dans la réalisation de logements dans le cadre du programme de logements sociaux de l’État, une meilleure implication du système bancaire national dans le financement de l’habitat, mais aussi et surtout l’instauration des relations de coopération pour le renforcement des capacités des opérateurs nationaux.

La cérémonie a pris fin avec une visite guidée des stands.

Dimanche prochain, les portes se fermeront sur cette 2ème édition.


23 février 2007.