Partager

Dépositaires et gardiens de nos valeurs de civilisation, les chasseurs traditionnels travaillent à la préservation et à la promotion des aspects positifs et séculaires du savoir communautaire, du savoir être et du savoir-faire de la société.

Actuellement, une nouvelle vitalité à la recherche sur les traditions africaines a pu avoir lieu, grâce aux associations de chasseurs.

Cette édition-ci, tout en se voulant novatrice, tirera les enseignements de la première rencontre.

Cette rencontre enregistrera la participation de plus de 250 chasseurs en provenance du Burkina Faso, de la Gambie, de la Guinée, du Niger, du Sénégal ainsi que de toutes les régions du Mali.

Cependant, ce matin, en prélude à l’évènement, le démarrage des travaux d’un colloque international sur le thème « La confrérie des chasseurs traditionnels : identité, statut, croyance et métamorphoses du chasseur », aura lieu.

Au programme des festivités au stade Modibo Kéïta : beaucoup de musique, danse et savoir-faire des chasseurs.
Trois concours auront lieu durant les trois jours des festivités.

Chasseurs ouest africains, pourront exhiber au grand public, leurs talents de musiciens, danseurs et de créateurs.

Ces compétitions, tout en aidant à revaloriser ces arts particuliers, permettront également d’aider à la préservation de connaissances qui sont parties intégrantes de notre patrimoine, a indiqué Fodé Moussa Sidibé, chef de la cellule de la chasse au ministère de la culture.

Tout en rappelant la place et le rôle de la confrérie des chasseurs dans la protection de la flore et dans la promotion de la médecine traditionnelle dans notre pays, souhait a été émis par Sidi Mohamed Kéïta président du comité de pilotage, de pérenniser ce grand rassemblement de débats et d’échanges d’expériences.

En amont, réjouissances seront organisées sur les places publiques dans les communes de Bamako et dans les capitales régionales, séances de consultation de guérisseurs, exposition au palais de la culture Amadou Hampaté Ba sur les portraits de certaines figures célèbres de la chasse au Mali, ainsi que des produits de chasse, auront également lieu.

A Yanfolila, au musée de la chasse aura lieu, la première exposition internationale sur la chasse d’hier et d’aujourd’hui.

27 mai 2005