Partager

Les 02, 03 et 04 Novembre dernier, Bamako vibrait au rythme de plusieurs évènements dont celui des “Bien-être et de la beauté” organisé par Event by Sky. L’équipe de Nabou traoré a tenu à sa promesse de faire de ces 3 jours une rencontre captivante entre les acteurs de ce domaine. L’objectif principal était de pouvoir vulgariser au maximum ces thématiques trop longtemps calquées comme appartenant à une franche sociale aisée. Des conférences, des expositions, des soirées galas, des séances de dégustations culinaires etc…étaient au rendez-vous .

Mariam Inna, coach en développement personnel et directrice générale de Potentiel et la guest-star de cette édition : “L’année passée la guest-star nous est venu de la diaspora. Il se trouve que cette année, la promotrice et moi, faisons parties de cette génération qui pensons vraiment qu’entre nous, nous devions nous encourager, nous épauler. Mais aussi consommer entre nous ce que nous produisons pour pouvoir réaliser énormément de choses ensemble. J’ai vu Nabou se battre pour ce salon. Il y a cette année une évolution notable par rapport à la première. Pour cela, je lui tire mon chapeau…Le bien-être pour moi ce n’est pas que le physique. On est bien lorsque ça va également à l’intérieur. Ce salon tient compte de tout cela”…

giff-be.gifL’évènement a été l’occasion pour les exposants de se faire connaître et de tisser des partenariats mutuellement pour faire encore plus valoir le made in Mali. Les ateliers concernaient l’entreprenariat, le développement personnel; en plus des cours sur l’apparence physique et morale etc… Selon une visiteuse des expositions : “ La première édition était belle mais je suis encore plus optimiste pour celle-ci qui m’a l’air plus élaborée ». » Il y ’a plus de programmes. D’ailleurs je ne sais par où commencer”.

Les stands d’exposition ont eu également pour but de promouvoir tous les métiers gravitant autour de cet écosystème. On pouvait percevoir autour de soi : des salons de beauté, des entreprises d’assurance vie, des marques maliennes d’infusion, des produits de beauté, des maison de couture etc…

Nabou traoré, chef de projet : “ Nous avons redécouvert les métiers du bien-être et leur évolution de la première édition à la seconde. On a cette année des nouveaux exposants, ce qui confirme l’idée la maturité de cette édition.”

Ces espaces d’opportunité pour les entreprises de la place , sont une chance inouïe de se faire connaître en présence de la presse et des centaines de participants.

Les journées du bien-être et de la beauté prennent une allure de festival national grâce au grand nombre d’invités qui répondent à l’appel des promoteurs de l’évènement. C’est une occasion de valoriser le savoir-faire malien dans toute sa diversité devant un public provenant divers horizons. Pour l’instant, les organisateurs n’ont pas l’ambition d’internationaliser cet évènement. Pour eux, la découverte des produits et marques locales sont leur credo principal.

Aissata Keita,

Bamako, le 05 Novembre 2018

©AFRIBONE