Partager

La finale de la deuxième édition de Miss Sahel, organisée par l’Agence « En Vogue » aura finalement lieu, le samedi 16 février, au Centre International des Conférences de Bamako.

Cet événement mettra aux prises vingt charmantes demoiselles, venant de dix pays dont le Mali, soit deux par pays. Déjà, toutes les candidates sont à Bamako, exceptées celles de trois pays à savoir le Niger, le Nigeria et le Ghana, attendues d’ici vendredi. La nouvelle ambassadrice de la beauté africaine recevra une voiture OumSang, offerte par la diva de la musique malienne, Oumou Sangaré.

Initialement prévue pour le 9 novembre 2007, la finale de la deuxième édition du concours de beauté dénommé « Miss Sahel 2007 » aura finalement lieu, le samedi 16 février, au Centre International des Conférences de Bamako. Cet événement, organisé par l’Agence « En Vogue« , regroupe vingt charmantes demoiselles venues de dix pays soit deux postulantes par pays. Il s’agit du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée Conakry, du Ghana, du Niger, du Nigeria, du Togo, du Sénégal. Déjà, affirment les organisateurs, toutes les candidates sont à Bamako, depuis quelques jours, exceptées de celles du Niger, du Nigeria et du Ghana, attendues d’ici vendredi 15 février.

En prélude à ce grand rendez-vous du concours de beauté, la Directeur de l’Agence « En Vogue« , Rosie Bouzas, s’est entretenue avec la presse, en présence des candidates. C’était hier au restaurant Montecristo. D’entrée de jeu, la conférencière a rassuré les journalistes de la tenue de cette soirée de Miss Sahel à la date indiquée, c’est-à-dire le 16 février. Selon elle, « tout est fin prêt pour que cette soirée soit une réussite et très agréable« .

Les candidates ont pour noms: Aminata Diakité et Claverie de la Victoire Yawanga (Bénin), Yolikhan Camara et Hafsatou Diallo (Guinée Conakry), Kabiatou Sawadogo et Rose Dabiri (Burkina Faso), Fabiola Naboudou et Madina Balanga (Togo), Fatou Niang et Sylvie Dieng (Sénégal) Fatou Touré et Inès Sa Silva (Côte d’Ivoire). Les postulantes, qui défendront les couleurs du Mali, sont Fatoumata Kondé et Safiatou Doumbia.

Ces candidates, dira l’initiatrice, ont été choisies au cours d’un casting organisé dans les pays respectifs. Pour être candidate à Miss Sahel, il faut être âgée de 18 et 27 ans, avoir un teint naturel, une grande taille et le niveau BAC. Ce n’est pas tout. Puisque la candidate doit être une jeune fille engagée pour la noble cause des enfants et des femmes en situation de détresse et être aussi généreuse. Rosie Bouzas n’a pas hésité, lors de la conférence de presse, de faire un clin d’œil aux candidates.

Selon elle, ce sont des filles intelligentes, bien éduquées qui répondent parfaitement aux critères de Miss Sahel. Pour départager ces demoiselles, un jury composé de cinq membres sera constitué. Il s’agit d’une Française, d’un Espagnol, d’une Ivoirienne, d’une Malienne et d’une Congolaise.

Celle qui détient la couronne de Miss Sahel 2006 s’appelle Alida Julie. D’origine burkinabé, cette demoiselle sera de la fête pour passer la couronne à celle qui va lui succéder.

Aux dires de la conférencière, la nouvelle ambassadrice recevra beaucoup de prix, offerts par les sponsors. En plus de la couronne, la Miss recevra une voiture 4X4, offerte par la société OumSang dont la promotrice n’est autre que la diva de la chanson malienne, Oumou Sangaré.

Un billet d’avion Bamako-Paris-Bamako sera offert par Air-France. Un chèque sera décerné à la Miss et ses dauphines, dont le montant n’a pas été dévoilé à la presse.

En tout cas, la soirée promet d’être belle avec des prestations d’artistes de renom.

Alou B HAIDARA

12 Février 2008.