Partager

Abidjan a abrité le deuxième championnat d’Afrique des Vétérans de Marathon le Samedi 30 Juin dernier avec 200 athlètes venus d’une trentaine de pays du continent. Le Mali participait à ce grand rendez vous avec cinq (5) athlètes, parmi lesquels trois ont raflé la première place dans leur catégorie. Ce qui leur a valu la troisième place au classement général. Ce meeting d’Abidjan faisait suite au Championnat mondial de taekwondo au cours duquel notre pays s’est brillamment illustré avec 1 médaille d’or, 2 médailles d’argent et 6 médailles de bronze.

Le 30 juin dernier, le deuxième championnat d’Afrique de Marathon des vétérans a eu lieu dans la capitale économique de Côte d’Ivoire. 200 athlètes venant d’une trentaine de pays du continent ont pris le départ sur l’esplanade de l’hôtel de ville d’Abidjan devant plusieurs autorités Ivoiriennes et le Président du Conseil des Maliens de Côte d’Ivoire Diawara Mahamadou dit Hamet. Les coureurs ont parcouru 10 km à l’intérieur d’Abidjan dans un circuit fermé, en partant de l’Hôtel de ville et passant par le pont Houphouët Boigny, la Rue 38 de Treichville, le pont De Gaule et sur toute la longueur du Boulevard lagunaire De Gaule, la Mairie d’Adjamé par les Sapeurs Pompiers et ont fermé la course par l’Hôtel de ville d’Abidjan au Plateau.

Dans la catégorie des 35-45 ans, Seydou Traoré du Mali est arrivé en première position. Dans celle des 45-55 ans, le marathonien le plus célèbre du Mali à Abidjan Sidibé Amadou est arrivé à la première place. Au classement général, la première place est revenue à la Côte d’Ivoire, le Niger occupe la deuxième place et le Mali avec Sidibé Amadou se classe troisième sur le podium. Nos athlètes ont été encouragés par une forte colonie malienne très enthousiaste conduite par le Président Hamet Diawara qui a vivement remercié les cinq maliens engagé dans cette compétition.

Il faut rappeler que Amadou Sidibé a été la vedette de ce Championnat d’Afrique, car très connu de tous pour avoir parcouru à deux reprises la distance Bamako- Abidjan à pied, en 2008 et 2010 pour apporter à chaque fois son soutien à notre pays, d’abord, pour attirer l’attention du monde sur le péril des criquets pèlerins au Mali et pour le cinquantenaire de notre pays.

Quelques semaines avant ce championnat d’Afrique de Marathon d’Abidjan, le 8ème Championnat du monde de Taekwondo avait réuni les meilleurs athlètes de cette discipline au Palais des Sports d’Abidjan pendant deux jours, en prélude aux Jeux Olympiques de Londres, qui auront lieu dans quelques semaines. Après deux jours de compétition, le Mali qui était représenté par plus d’une trentaine d’athlètes s’en est sorti avec plusieurs médailles dont une en or, deux en argent et six en bronze. La médaille d’or est revenue à Niang Seydou, l’argent à Ismaël Coulibaly et Assitan Doumbia. Les médaillés de bronze sont : Soloba Kamaté, Kadidiatou Diallo, Mariam Diarra, Djahara Touré, Toumani Diabaté et Ousmane Djiré

Palmarès :

· 1 Médaille d’or

· 2 médailles d’argent

· 6 médailles de bronze

Le plus célèbre d’entre tous, Daba Modibo Keita, Champion du Monde de Taekwondo n’était pas de ce tournoi, il séjournait aux USA pour la préparation des J.O. de Londres 2012. La délégation Malienne était conduite par le secrétaire Général de la Fédération Malienne de Taekwondo, Yacouba Traoré, par ailleurs Arbitre International.

Il est important de saluer l’implication particulière de la Cellule de Détection et d’Orientation des Sportifs Maliens de l’Extérieur (CEDOSMEX). Une structure mise en place depuis 2008 à Abidjan pour détecter et aider les fédérations Maliennes (Taekwondo, Football, Basket, athlétisme, etc.), a répertorié les meilleurs athlètes Maliens de l’Extérieur. Elle est dirigée par Ali Diarra (son Président), Bassékou Diarra (le Secrétaire Général) et Kèlèpily Wanouna, ceinture noire 4ème Dan de Taekwondo, le secrétaire Administratif.

De Gildas, correspondant du Républicain à Abidjan

Le Républicain du 10 Juillet 2012