Partager

Le scrutin du 2e tour de la présidentielle s’est déroulés dans un climat apaisé en Commune VI. Mais, relativement au 1er tour, il n’y avait pas de foule dans les centres en Commune VI aux premières heures de ce second tour.

Les bureaux de vote ont ouvert les portes à 8 h en Commune VI. Jusqu’à 14 h, il y avait moins d’affluence dans les centres de vote de la Commune. Contrairement au 1er tour, il n’y avait pas des longues files d’attente devant les bureaux.

Adama Sidibé, déléguée de la Céni au centre de vote du lycée de Niamakoro, a fait remarquer qu’au 1er tour aux mêmes heures, les électeurs se bousculaient devant son bureau. Son collaborateur, Diakaridia Sidibé a expliqué que « l’opération est rapide c’est pourquoi il y a moins d’affluence. Contrairement au 1er tour, les gens ne prennent pas assez de temps à voter. Il s’agit de faire le choix entre deux personnes« . Pour Mamadou Kéita, agent électoral beaucoup de personnes préfèrent voter le soir.

Au 1er tour, beaucoup d’électeurs avaient erré des heures durant, sans jamais trouver leurs bureaux de vote. Pour pallier ce problème, la Délégation générale aux élections (DGE) a installé des agents équipés d’ordinateurs portables dans tous les centres de vote de la Commune VI. Ils indiquaient aux électeurs leur bureau.

Le scrutin était hautement surveillé par des agents de force de sécurité.

Sidiki Doumbia

12 Août 2013