Partager

Le chômage des jeunes, l’on sait, est devenu une urgence de notre génération. Pour contrer cette plaie de l’économie mondiale, l’entreprenariat selon les experts est une des solutions à favoriser chez la jeunesse. Conférences-débats, formations, plusieurs activités sont organisées en ce sens pour faire bénéficier les futurs entrepreneurs de l’expertise des plus chevronnés. C’est le but de cette “ Nuit de l’entrepreneuriat Togolais au Mali”, le 15 et 21 décembre à l’hôtel Laïco.

D’une part, une formation est prévue sur la création d’entreprise et recherche de Financement à la cité des Enfants, le 15 décembre à 8h30. Et d’autre part, un espace de networking est prévu la nuit du 21 décembre à l’Hôtel Laïco. Cette dernière est dénommée la nuit de “l’Apothéose”. L’objectif de cette nuit B2B est “de renforcer la créativité des liens professionnels et les opportunités d’affaire”, selon les organisateurs. C’est un nouveau carrefour des entrepreneurs de la sous-région venus partager leur expertise avec le public malien pour revigorer cette dynamique entrepreneuriale en la jeunesse malienne.

Cette rencontre des entrepreneurs Togolais sera l’occasion pour des chefs d’entreprise et incubateurs de partager leur expérience et expertise avec d’autres personnes voulant entreprendre au Mali en particulier et en Afrique en général, de comprendre la problématique de l’entrepreneuriat, et surtout les solutions qui seront avancées dans ce sens. Elle sera également l’occasion de proposer des pistes aux futurs entrepreneurs sur les secteurs porteurs au Mali et ailleurs en Afrique.
corp.gif

Aissata Keita

Bamako, le 13 Decembre 2018

©AFRIBONE