Partager

En remportant le 28e championnat national de Lawn Tennis samedi dernier au Tennis Club de Bamako, Souleymane Sangaré, 17 ans, bat le record du plus jeune vainqueur de l’histoire de la petite balle orange de notre pays.

Si dans le choc des garçons Souleymane Sangaré a assuré sa place en tant que champion de cette 28e édition face à Mamadou Kéita, chez les filles la bagarre tant attendue entre Nasira Kéita et Kadidia Dabo n’a pas eu lieu. Arrivée au Tennis Club avec un peu de retard, la championne du Mali 2003, Nasira Kéita a été déclarée forfait par la commission technique qui a décerné le titre à Kadidia Dabo.

C’est sous les chapeaux de roue que le fratricide duel qui a mis aux prises Souleymane Sangaré et Mamadou Kéita pour le compte de la finale garçon a commencé. Un championnat qui restera longtemps dans les annales de la compétition en raison de la qualité du spectacle offert par les deux joueurs.

« Nous avons assisté à une belle finale, les deux joueurs ont fait honneur au tennis malien. Je n’ai pas regretté d’avoir fait le déplacement« , a déclaré le représentant de la Fédération internationale de tennis (FIT) et directeur du développement du tennis de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Amin Ben Makhlouf, venu spécialement du Ghana.

Outre le président de la FMT, Mohamed Oumar Traoré, plusieurs autres personnalités, dont le gouverneur du district, Ibrahima Féfé Koné, le chef de cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports, Souleymane Diabaté et une foule nombreuse, ont été les témoins oculaires de cette finale.

A l’issue de la finale et après le onzième jeu, soit 45 minutes Souleymane Sangaré avec un score final de 7-5 face à Mamadou Kéita, qui n’a point démérité, a été sacré champion 2006

A noter qu’il avait remporté 3 titres de champion chez les cadets et 2 chez les juniors. Il y a deux ans, il fut médaille d’or au championnat d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Boubacar Diakité Sarr

13 décembre 2006.