Partager


Gao, la Cité des Askias a été choisie cette année, pour abriter le 46ème anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance.

En effet, le vendredi 22 septembre 2006, restera gravé dans les annales de Gao. C’est en ce jour mémorable, que le nouveau pont de Gao a été inauguré par le président de la République, Amadou Toumani Touré.

Malgré la forte chaleur, les habitants de Gao, ont réservé un accueil des plus chaleureux au chef de l’État, à son épouse, Mme Touré Lobbo Traoré, ainsi qu’à la délégation qui l’accompagnait. La mobilisation était au rendez-vous.

Ainsi, à l’appel des autorités administratives et politiques de Gao, habitants des villages et communes environnants du cercle de Gao sont venus en masse, gouverneurs des Régions de Kidal et de Tombouctou, invités en provenance d’Algérie, du Niger et du Burkina Faso étaient spécialement venus pour assister à l’événement.

Le Niger était représenté par les responsables des régions de Tillabery et Tahoua, Idder Adamou et Amadou Zeity, tandis que Digama Billa, gouverneur de la région du Sahel conduisait la délégation du Burkina Faso.
Les maliens résidant dans ces pays ont également dépêché des délégations. Centaines de chameliers s’étaient déployés pour rendre la fête encore plus belle.

Gao, pour abriter l’événement, a changé de visage. Ainsi, à travers son comité d’organisation dirigé par le gouverneur de la Région, Amadou Baba Touré, était à pied d’œuvre depuis près d’un mois.

C’est ainsi que travaux d’assainissement ont été entrepris, comme, débarrasser les routes d’épaisses couches de sable les recouvrant, le curage des caniveaux, carrefours pavoisées aux couleurs nationales, le tronc des arbres blanchi à la chaux, bâtiments situés au bord de la route reliant l’aéroport au centre ville repeints en rose …

La couleur rose selon le gouverneur, est le symbole de l’espérance et du nouvel essor qu’imprimera le nouveau pont au développement socioéconomique de la septième Région.

Cette couleur, toujours selon Mr Touré, représente également l’engagement des populations à respecter les ouvrages collectifs et l’environnement.

A l’entrée de la ville, juste avant d’arriver à la direction régionale de la douane, sur le site où la station régionale de l’ORTM sera construite, le président de la république a procédé au lancement de Malitel à Bourem et Gourma Rharous.

Malgré la joie très grande qu’éprouvent les populations de Gao avec la construction du pont, quelques nostalgiques du bac demeurent quand même.

En effet, vendredi matin, avec l’ouverture officielle du pont du Gao, le bac jusqu’alors indispensable pour traverser le fleuve Niger, a effectué son ultime traversée.

Au nombre des derniers passagers du bac, Bila Dipama gouverneur de la Région du Sahel du Burkina Faso, qui, à la tête d’une forte délégation, participait à la cérémonie d’inauguration du pont, Mme Tabara Kéïta directrice des aéroports du Mali, …

25 septembre 2006.