Partager

Au moins 22 enfants soudanais se rendant à l’école sont morts noyés mercredi dans le naufrage de leur embarcation sur le Nil à quelque 750 km au nord de la capitale Khartoum, ont indiqué les médias officiels. Les équipes de la Défense civile ont été dépêchés sur place et ont commencé à repêcher les corps, selon un communiqué et un témoin sur place. Plus de 40 enfants de la région de Kneissa se trouvaient à bord de l’embarcation au moment du drame, a indiqué l’agence de presse soudanaise Suna, qui a fait état également de la mort d’une femme travaillant dans un hôpital, 23e victime du sinistre. »L’accident a été provoqué par l’arrêt du moteur de l’embarcation à mi-chemin en raison d’un fort courant », a précisé Suna.En août 2000, 50 élèves sont morts noyés dans l’accident le plus meurtrier du genre au Soudan, quand la barge en bois qui devait les conduire sur l’autre rive du Nil s’est retournée, à 350 km au sud-est de Khartoum.L’agence Suna avait alors précisé que la petite embarcation était trop chargée, transportant en plus des écoliers une trentaine de sacs de patates douces et dix sacs de sorgho.Et en septembre 2014, treize Soudanais avaient trouvé la mort dans le naufrage de leur embarcation au nord de Khartoum.Le niveau des eaux du Nil Bleu est en hausse comme tous les ans pendant la saison des pluies en Ethiopie et des organismes d’aide de l’ONU mettent souvent en garde contre des risques de crue au Soudan entre juillet et novembre.AFP.