Partager

L’Alliance pour la République (APR) a tenu, les 20 et 21 juin, à Mopti et Ségou, les conférences régionales de ses sections en faveur desquelles 52 conseillers URD ont rendu le tablier.

Accompagné d’une forte délégation composée du Secrétaire général, Dr. Ousmane Diallo, du Secrétaire politique, Sambene Diallo, du vice-président du bureau des jeunes, Samba Maïga, et plusieurs membres du bureau national, le Président de l’APR, Oumar Ibrahima Touré, a présidé ces différentes rencontres.

Après un accueil triomphal à Barbè, la délégation s’est rendue dans la salle de conférence du centre franco-malien de Mopti qui a refusé du monde ce vendredi 20 juin 2014. Face aux délégués venus de toutes les communes, le coordinateur régional, Abouba Djitteye, dira que c’est un honneur pour eux d’accueillir la première conférence régionale du parti APR une année après sa création. Qu’à Mopti, l’APR a déjà pris son envol et l’élection du député Samba Yattassaye et les adhésions massives qu’il enregistre en sont des témoignages éloquents.

A sa suite, Oumar Ibrahima Touré soutiendra, après des vœux pour un Mali réconcilié et un retour rapide de la paix et de la cohésion sociale, que le renouveau politique appelle certainement un ordre politique nouveau, avec un nouveau cadre politique qui prenne réellement en compte les besoins et les réalités du Mali, qui n’offusque pas les réalités de l’intégration sous-régionale, régionale et même mondiale. Selon lui, l’APR propose une approche nouvelle qui met en évidence nos modèles endogènes dans une démarche nouvelle, et se veut un défenseur des valeurs séculaires du Mali.

Le président Touré salue des hommes et des femmes dont l’engagement et la détermination ont permis l’implantation du parti en si peu de temps.

L’URD se vide au profit de l’APR

«L’APR se positionne actuellement sur l’échiquier politique national comme à travers son rôle déterminant dans la formation de l’Alliance pour le Mali (APM), deuxième force politique et de la majorité présidentielle. Face à ces acquis, il convient de continuer l’implantation du parti et d’organiser le premier congrès constitutif du parti d’ici fin 2014». Tour à tour les délégués ont exprimé leurs préoccupations et fait des recommandations avant de réaffirmer leur engagement à œuvrer pour des résultats probants aux futures élections. A cet effet, le parti a offert 10 motos aux différentes communes.

De Mopti, la délégation s’est rendue dans la commune de Sindégué pour matérialiser l’adhésion de 52 conseillers communaux sur les 71 que compte l’URD. Ces conseillers sont des communes de Mopti, Fatoma, Sindégué, Soye, Sio, Salbalili, Borondongui, Bassaro et Korientzé.
A Ségou, le Président de l’APR a eu une réunion avec la coordination régionale et les délégués venus des 30 communes.

Avec la coordination, il a échangé sur la préparation les futures élections et passé en revue les difficultés rencontrées dans l’implantation du parti dans la région. Des centaines de militants URD de San et de Bla ont matérialisé leur démission de l’URD pour l’APR.

Harber MAIGA

(Envoyé Spécial)

23 Juin 2014