Partager

Vendredi 19 janvier dernier, José Bové, figure emblématique du mouvement alter-mondialiste en France, qui était présent au Mali, a tenu un point de presse à Bamako, au restaurant le « Djénné ».

Aminata Dramane Traoré, ancienne ministre de la culture du Mali et célèbre altermondialiste était également présente.

C’est ainsi que, annonce a été faite par José Bové, que du 23 au 27 février 2007, sur l’initiative de différents mouvements sociaux, notre pays va abriter à Sélingué- localité située à environ 160 km de Bamako- la première rencontre internationale sur la souveraineté alimentaire baptisée  » Nyeléni 2007 « .

D’un coût de 900 millions de Fcfa, cette rencontre va enregistrer la participation d’environ 600 délégués, constitués majoritairement de pêcheurs et agriculteurs en provenance du monde entier. Mais la présence de deux grandes personnalités : les présidents vénézuelien Hugo Chavez et bolivien Evo Morales, va donner un éclat particulier à l’événement.

Durant les travaux, les participants plancheront sur de nombreuses questions liées à la souveraineté alimentaire.

Pour les organisateurs, la souveraineté alimentaire est « droit pour les peuples de se nourrir avec leur propre agriculture ».

Le choix du Mali pour abriter cette rencontre s’explique par le fait que l’agriculture est l’activité centrale de l’économie de notre pays, a expliqué José Bové.

De même, selon Mr Bové, le Mali a été parmi les premiers à prendre en compte la souveraineté alimentaire dans la définition de ses politiques agricoles et rurales.

Contrairement aux autres fora et rencontres internationales, « Nyeléni 2007″, a assuré l’altermondialiste français, sera une tribune et une stratégie globale et dynamique afin que la souveraineté alimentaire soit prise en compte et mise en pratique au niveau des politiques internationales et locales.

Par rapport à l’organisation de ce forum, nombreuses invitations ont été adressées à plusieurs chefs d’Etats a expliqué Aminata Dramane Traoré.

Hugo Chavez du Venezuela a déjà confirmé sa venue a-t-elle assuré. Et, il devrait être rejoint par Evo Morales de Bolivie, ainsi que des ministres de l’agriculture de la Norvège et du Népal », a -t-elle ajouté.

24 janvier 2007.