Partager

Le championnat national de Ligue 1 a donné son coup d’envoi le vendredi 12 Décembre 2008, avec le premier match joué entre le COB et l’USFAS et qui a vu la lourde défaite des Militaires sur le score de 3 à 0. Du coup, les Verts annoncent déjà les couleurs pour le titre de champions 2009.

Le Djoliba, champion en titre, a du puiser dans ses dernières sources pour remporter une précieuse victoire sur la surprenante équipe de Duguwolofila (2-1). La Jeanne d’Arc a manqué son entrée de la Ligue 1, avec une deéaite face au CSK (1-3). A Ségou, le Stade malien de Sikasso -une équipe décimée à cause du départ de ses tenors- est allé tenir l’AS Bakaridjan en échec (1-1).

A Bamako, l’ASB avait cru à la victoire, avant d’être rejointe au score par l’AS Réal (1-1) qui vient de recruter un nouvel entraîneur, en la personne de Adama “Boxeur”, précédemment au COB. Mais la grande sensation de cette journée inaugurale est sans doute la défaite inattendue du Stade malien de Bamako, face à l’ASKO, sur le score de 1 but à zéro.

Cette défaite risque de réveiller les vieux démons, quand on sait qu’une grande crise avait failli faire éclater la famille des Blancs. Ce qui avait créé un certain cafouillage au sein du comité de gestion dirigé par Mahamaodu Samaké dit “Sam Dièman “.

Aussi, cette défaite risque de ternir l’image du tout nouvel entraîneur, l’Ivoirien Lassana Koné qu’on surnomme “Pareira”, surtout quand on sait que la 2è journée va également opposer le Stade à son éternel rival, le Djoliba AC. C’est dire que cette semaine sera bien agité à Sotuba.

Notons que que le 7è match opposant l’AS Farouk de Tombouctou aux Onze Créateurs de Bamako s’est joué hier à Tombouctou. A l’issue de cette 1ère journée, c’est le COB qui est ledaer, avec le nombre au goal average. En attendant le dernier match, c’est l’USFAS qui est 14è, avec le nombre de buts encaissés (0 point, 3).


Deux gardiens pour une équipe : Un vrai casse-tête pour l’entraîneur du Djoliba

Si l’arrivée du gardien de but Abdoulaye Diakité au Djoliba a été unaninement accueillie par les supporters de l’équipe, force est de reconnaître que cela devient un vrai casse-tête pour l’entraîneur Alou Badra Diallo dit “Conty”. En effet, il risque d’y avoir péril en la demeure, pour ceux qui connaissent la valeur des deux gardiens, Cheick Oumar Bathily et Abdoulaye Diakité.

D’ailleurs, le problème de choix a commencé à poser problème, car, depuis environ deux à trois matches, c’est Abdoulaye Diakité qui gardait les buts des Rouges. Et tout le monde a pu apprécier les talents du joueur.

Mais lors de la 1ère journée de la Ligue 1 du Djoliba, tout le public sportif présent a été surpris par la titularisation de Cheick O.Bathily : Abdoulaye Diakité se retrouve ainsi remisé au banc de touche.

Pour les uns, l’entraîneur “Conty“ n’est pas logique envers lui-même, surtout que Bathily revenait d’une blessure. “Il devrait laisser Abdoulaye disputer au moins deux ou trois journées de championnat. On n’est pas contre Bathily, mais Ablo a été sans reproche, lors de ses matches joués”, a déclaré un observateur sportif.

Pour les autres, “Conty” n’est qu’une “marionnette” manipulée par des responsables du Djoliba. “Tout le monde sait que Conty ne dirige pas l’équipe. Ce qui explique qu’il est toujours au Djoliba, car il accepte, et d’ailleurs, il est obligé d’accepter le bon vouloir de certains dirigeants, pour rester”, a déclaré un autre observateur sportif.

Echos de la 1ère journée : Rira bien qui rira le dernier

Lors du match Jeanne d’Arc-CSK qui a vu la défaite de la J.A. (1-3), les supporters du Stade malien de Bamako avaient laissé éclater leur joie. Et les commentaires allaient bon train.

Malheureusement pour eux, cette joie sera de courte durée, car, dès le lendemain, leur équipe favorite sera battue par l’ASKo (0-1). L’adage qui prévient que “l’on ne doit pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué” sied donc parfaitement aux supporters du Stade Malien de Bamako. De même que l’adage qui dit : “Rira bien qui rira le dernier“.

Constats atypiques : L’histoire retiendra

L’histoire retiendra que lors de la 1ère journée de la saison sportive de Ligue 1 de football, le 1er but a été marqué par Boubacar Dembélé du COB, à la 38è minute. Aussi, Le premier doublé fut également l’oeuvre du même Boubacar Dembélé, aux 38è et 69è minutes.

Le premier carton jaune a été offert par Mohamed Mariko de l’USFAS, à la 6è minute. Les premiers arbitres ont été Ibrahima Haïdara (central) et Adama Koné (4è arbitre), avec Founéké Fofana et Sory I. Diakité comme assistants. Autre constat : aucune équipe de Kayes, Mopti, Gao et Kidal ne figure en Ligue 1.

Rassemblées par Sadou BOCOUM

16 Décembre 2008