Partager

Le Parc des Expositions de Bamako situé sur la route de l’aéroport abrite du 20 au 30 décembre 2008 la 1ère foire commerciale de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Le coup d’envoi de cet événement symbolisé par la coupure du ruban a été donné par le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Commerce, M. Amadou Abdoulaye Diallo en présence de ses homologues de l’Energie, des Mines et de l’Eau et de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

La cérémonie inaugurale a enregistré la présence de Soumaïla Cissé, président de la Commission de l’UEMOA et du président de la Chambre Régionale de l’UEMOA, M. Ibrahima Idy Yango, entre autres.


Les interventions

Dans ses mots de bienvenue aux hôtes, le maire de la Commune V, M. Demba Fané s’est réjoui de l’initiative qui consolidera les liens d’amitié et de partenariat entre les peuples de la sous-région, avant de souhaiter de bonnes affaires pour les exposants.

Selon M. Jeamille Bittar, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), pendant plus de dix jours, Bamako sera la capitale commerciale des pays membres de l’UEMOA. Il n’a pas manqué de magnifier le partenariat gagnant sud-sud entre les opérateurs économiques d’une même zone.

Le secteur privé a un rôle moteur dans l’intégration”, a-t-il dit. Pour le président de la Chambre Régionale de l’UEMOA, M. Ibrahima Idy Yango, les opérateurs économiques qui se réunissent sont des leaders qui ont une vision stratégique et qui agissent à temps.


L’UEMOA : 8 pays, un destin

L’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) est un regroupement de 8 pays qui sont : le Bénin, le Burkina-Faso, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Ces huit Etats ont en commun le franc CFA. Outre la monnaie unique, ils ont décidé d’intégrer leurs économies. Cette volonté commune d’intégration économique et monétaire est consignée dans un document appelé le traité de l’UEMOA.

Ce traité traduit la volonté des Etats membres et définit un schéma d’intégration. Le traité de l’UEMOA, selon Soumaïla Cissé, vise entre autres objectifs: le renforcement de la compétitivité économique et financière dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel.

Il a favorisé la création entre les huit Etats membres d’un grand marché commun de plus de 70 millions de personnes basé sur la libre circulation des personnes, des biens, des services, des capitaux et le droit d’établissement.

Dans cette optique, les pays de l’UEMOA ont choisi la voie de l’industrialisation en vue d’assurer leur développement économique et social afin de faire du secteur privé le véritable créateur d’emplois et de richesses.


Les enjeux de l’intégration économique

La politique industrielle commune de l’UEMOA vise l’émergence d’entreprises performantes aptes à affronter la concurrence internationale et à favoriser le progrès social.

Dans un environnement caractérisé par l’ouverture des marchés et une farouche concurrence, la qualité et la compétitivité sont des enjeux fondamentaux pour nos entreprises.


La Libye : l’invitée spéciale

Les initiateurs de la 1ère édition de la foire commerciale de l’UEMOA ont choisi comme invitée spéciale la Grande Jamahiria Lybienne du Guide Mohammar Kaddafi. Cette 1ère édition vise à promouvoir et à consolider l’intégration économique au moyen des échanges intracommunautaires. La foire offre un cadre approprié aux entreprises de partager leurs expériences et d’établir des partenariats mutuellement avantageux.


“Je voudrais, en effet, souligner très solennellement le rôle moteur du secteur privé dans l’intégration des économies de nos pays. A force de côtoyer ces hommes et femmes de courage, des détaillants aux capitaines d’industries, j’ai acquis la conviction qu’ils sont capables de relever les défis mêmes les plus improbables”,
a conclu le président de la Commission de l’UEMOA.

La BDM-SA : sponsor officiel

La Banque de Développement du Mali (BDM-SA), la 4ème banque de l’UEMOA est le sponsor officiel de la 1ère édition de la foire commerciale de l’UEMOA. Lors de la cérémonie d’ouverture de cet événement, le PDG de ladite institution bancaire M. Abdoulaye Daffé, le 20 décembre dernier, a tenu à être présent physiquement.

Outre, cette présence physique du 1er responsable de la banque, le sponsoring officiel de la BDM se traduit par le déblocage de 15 millions F CFA pour préfinancer les activités.

Avec ses 32 agences éparpillées à l’intérieur du Mali et ses correspondants en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient, en Asie et ailleurs en Afrique, ainsi que les nombreux services qu’elle offre, la BDM-SA est une banque de proximité.

La 1ère foire commerciale de l’UEMOA prend fin le 30 décembre 2008.


Daba Balla KEITA

22 Décembre 2008