Partager

Tout est fin prêt pour que cet événement tant attendu puisse être une réussite. La révélation en a été faite hier, mardi 12 septembre, par le Coordinateur, Moussa Savadogo, au cours d’un point de presse à l’hôtel Sofitel Amitié.

C’était en présence des représentants des partenaires qui ont voulu appuyer cette initiative. L’événement est organisé par l’Association Initiatives de Paix Jeunesse.

A quelques jours de l’ouverture de la première édition des Jeux de la Paix pour la Jeunesse, prévue pour le 21 septembre, les organisateurs ont voulu rencontrer la presse pour faire l’état des préparatifs de cette manifestation.

C’est dans ce cadre que les journalistes de la presse écrite et orale ont répondu massivement à cette rencontre qui a eu lieu dans la salle 1 de l’Union Africaine de l’hôtel Sofitel Amitié.

Le conférencier principal était Moussa Savadogo, Coordinateur des Jeux. Il était entouré de certains représentants de ses partenaires comme l’Ambassadrice des Etats-Unis au Mali, Stéphanie Syptak, de l’UNESCO, Ali Daou, du Comité National Olympique, Mohamed Traoré et celui de Right To Play.

L’initiateur du projet, l’américain Ron Freeman, était également présent. Moussa Savadogo, dans son intervention, a donné l’assurance aux journalistes de la tenue des Jeux à la date indiquée c’est-à-dire le 21 septembre prochain.

C’est le stade Omnisport Modibo Kéïta qui a été choisi pour abriter cette rencontre. « Après deux ans de travail (septembre 2004), nous sommes aujourd’hui fin prêts pour la tenue de cette rencontre de la jeunesse.

Depuis quelques semaines, nous sommes en phase de la mobilisation de la jeunesse. Je crois que le rendez-vous du 21 septembre sera celui de la paix. L’édition 2006 sera nationale et nous souhaitons que celle de 2007 soit sous-régionale. C’est notre souhait le plus ardent
 » a martelé Moussa Savadogo.

Cette manifestation permettra d’éduquer les jeunes à la culture de la paix et de la tolérance, de développer le sport avec la collectivité locale afin de collaborer avec toutes les organisations sportives.

Pour mener à bien sa mission, les organisateurs ont bénéficié de l’appui du gouvernement du Mali, du ministère de la Défense des Etats-Unis, du Comité national olympique du Mali. Sans oublier l’ONG internationale Right To Play et l’UNESCO.

Le Coordinateur Moussa Savadogo a saisi l’opportunité pour remercier et féliciter ses partenaires pour la confiance qu’ils ont placée dans cette initiative des Jeux.

« C’est sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports que la cérémonie va se dérouler. Un général américain fera également le déplacement et nous souhaitons que le Président de la République, Amadou Toumani Touré en tant que Général sera aussi au rendez-vous afin de rehausser l’éclat de cette fête » a déclaré Moussa Savadogo.

En tout cas, les organisateurs voient grand puisque plusieurs activités sont prévues. En effet, parmi les activités prévues, il y a la course de 100 m (hommes et dames) ; de 1000 m (hommes et dames), le relais 4 x 100 mixtes (deux filles par équipe).

Le saut en longueur, le lancer ainsi que des démonstrations en taekwondo, en lutte traditionnelle, handisport et le basket-ball marqueront aussi l’événement.

Les participants sont des jeunes venus de Mopti, Sikasso et Bamako.

La représentante de l’Ambassade des Etats-Unis au Mali, Stéphanie Syptak réjoui de voir son pays associé à cette manifestation.

Selon elle, c’est la concrétisation des liens d’amitié qui existent entre ces deux pays.

Le Secrétaire général du Comité National Olympique, Mohamed Traoré, a confié que sa structure est très impliquée dans cet événement.

Alou B HAIDARA

18 septembre 2006.