Partager


Il y aura un second tour dans la majorité des circonscriptions électorales, exceptée dans la région de Kidal et dans les circonscriptions électorales des villes de Gao, Ménaka, Diré, Niafunké et Mopti. Les grands partis qui sont entre autres l’Adema, l’URD, le RPM confirment leur statut de grands partis.

Les résultats provisoires des élections législatives 1er tour du dimanche 1er juillet 2007, ont été proclamés vendredi dernier par le ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales. Ces résultats laissent apparaître un second tour dans la plupart des circonscriptions électorales à l’exception de certaines localités comme Tessalit, Gao, Menaka, Mopti, Niafunké, Diré, Kidal, Tin-Essako, Abeïbara.

Selon les résultats complets provisoires du MATCL, l’Adéma et le RND s’emparent dès le 1er tour des 3 sièges de la ville de Mopti avec 53,24 % des voix. L’Abeille sur liste propre remporte l’unique siège de Tin-Essako, de Diré, les 3 sièges de Gao et de l’unique siège de Ménaka. Les deux sièges de Kidal et d’Abeïbara sont aussi tombés dans l’escarelle de l’Adéma. Mohamed Ag Intalla de l’Adéma, seul candidat à Kidal a été élu avec 100 % des voix, selon les résultats publiés par le MATCL. Quant à l’URD, elle s’octroie les deux sièges de Niafunké et l’unique siège de Tessalit.

La lecture que l’on peut faire après la publication de ces résultats complets provisoires des légslatives 1er tour du 1er juillet 2007 est que les partis tels que l’Adema, le RPM, malgré sa défaite à Niono et sa position délicate en Commune IV, l’URD, le Cnid dans une moindre mesure, confirment leur statut de grands partis politiques. D’une manière générale, des hauts responsables de ces formations politiques qui se sont présentés aux élections législatives ont franchi le 1er tour avec un ballotage favorable ou ont été élus.

Ainsi Dioncounda Traoré, le président de l’Adéma/PASJ est en ballotage très favorable à Nara avec 39,53 % face à son allié de l’ADP, le Cnid/Fyt qui compte 14,50 % des voix. Le président de l’URD, Younoussi Touré, lui n’attend que sa confirmation par la Cour constitutionnelle. La liste conduite par l’ex-Premier ministre à Niafunké a enlevé les deux sièges de cette circonscription avec 50,35 % des voix au 1er tour.

Me Moutaga Tall, président du Cnid/Fyt peut aussi espérer une réélection. La liste commune URD-Adéma-Cnid sur laquelle il figure à Ségou se trouve en « pôle position » avec 42,71 % contre 23,75 % pour le regroupement RPM-Miria-PCR-Sadi. Aucun membre du gouvernement ne s’est présenté à ces élections. Cependant, certains d’entre eux ont été aperçus sur le terrain pour donner un coup de piston à leurs poulains.

Le taux de participation est estimé à 33,39 %. Le nombre d’électeurs inscrits est de 6 267 363 contre 2 092 738 votants avec un suffrage exprimé de 1 974 378 et 118 360 bulletins nuls.

Denis Koné

09 juillet 2007.