Partager


Le 15 novembre 1988 est la date dont tout le peuple palestinien est fier et se souvient. En effet, cette journée consacre la proclamation solennelle de l’Etat de Palestine. A l’occasion de ce 19ème anniversaire, tout l’Etat palestinien commémore également l’anniversaire du décès du Président Yasser Arafat, le père de l’Etat palestinien.

Pour célébrer ces deux grands événements si importants pour les palestiniens, l’Ambassadeur Palestinien au Mali, Son Excellence Abderrahim Abou Rabah a organisé une conférence de presse au siège de l’Ambassade à l’Hippodrome.

Le gouvernement malien était representé en cette circonstance par M. El Hadj Alfousseyni Traoré, chef du département Asie, Océanie de la Direction des Affaires Politiques du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.

L’OBJECTIF DES ANNIVERSAIRES

L’objectif principal de ces anniversaires était non seulement de rendre hommage au père de la nation, mais aussi de retracer l’histoire des différentes dates qui marquent la souffrance du peuple palestinien dans ses droits.

Il a été également question d’interpeller la communauté internationale afin qu’elle aide le peuple dans sa lutte vers une liberté absolue.

HISTOIRE DES TROIS DATES SOMBRES DES PALESTINIENS

Une première date évoquée par l’Ambassadeur, c’est le 2 novembre 1917, date à laquelle la première déclaration pour fonder le Foyer national de l’Etat palestinien a été faite solennellement par l’ancien ministre des Affaires Etrangères de la Grande Bretagne, (actuel Angleterre) du nom de Balco.

C’est une date tragique à ses dires pour le peuple palestinien. Il a été mentionné le 15 novembre 1988. C’est le jour de la proclamation de l’Etat de Palestine dont demain sera le 19ème anniversaire pour mémoire.

Il a poursuivi pour dire que sous l’Autorité du président Arafat à Alger, lors du Conseil National Palestinien du 27 novembre 1947, c’est le jour où l’ONU a décidé le partage de la Palestine. Duquel partage souffre aujourd’hui le peuple palestinien dans sa chair.

SOLIDARITE INTERNATIONALE ENVERS LE PEUPLE PALESTINIEN

Par ailleurs, l’Ambassadeur a reconnu l’engagement de la communauté internationale de prendre au mois de novembre 1974, des mesures pour rétablir la justice en faveur du peuple palestinien.

C’est pourquoi, il a été institué au sein de la communauté internationale le 29 novembre comme journée internationale de solidarité en faveur du peuple palestinien.

Il a expliqué que par la même occasion, qu’un comité spécial des Nations Unies a été mis en place et est composé de 16 pays dont le Mali. Cet organe est initié pour exercer un droit inaliénable restitué au peuple de Palestine. Le parcours inoubliable du père de la nation palestinienne a été retracé.

QUI ETAIT ARAFAT ?

Selon l’Ambassadeur du Palestine au Mali, cet intellectuel ingénieur Yasser Arafat fut le père fondateur de l’Etat Palestinien. Cet homme qui a de l’humour et l’amour de son peuple n’a jamais cessé de défendre l’autonomie et la souveraineté du territoire palestinien. Il a combattu sur tous les fronts.

En toutes circonstances, l’homme a toujours privilégié le dialogue dans l’endurance pour trouver des solutions à la crise qui prévaut entre la Palestine et l’Israël. L’Ambassadeur n’a pas manqué de dire aussi que Arafat a toujours sacrifié sa personne pour le bien-être de son peuple dans une cohésion sociale, fraternelle.

QUE REPROCHE-T-IL AUX AMERICAINS ET ISRAELIENS ?

L’Ambassadeur n’a pas hésité à dénoncer l’injustice sociale des Américains au détriment des Palestiniens pour défendre Israël. A ses dires, Israël a toujours violé les règles de la Communauté Internationale (Révolutions 181 et 194) qui proclament la restitution des Foyers d’origine des palestiniens.

Pour lui, Israël a occupé tous les territoires importants, planté ses colonies sur toute la Cisjordanie. Il a confisqué tous les territoires des ressources d’eau, de la zone du Jérusalem II.

Il reproche également aux israéliens d’avoir tué sciemment le président Arafat. Cela constitue un drame pour les palestiniens car Yasser était non seulement le symbole mais aussi un héros de la nation palestinienne.

POURQUOI TOUTES SES VIOLATIONS CONTRE LA PALESTINE

Selon Son Excellence, la question de Palestine est très complexe et concerne toute la communauté. Car, il s’agit d’un problème de souveraineté de l’Etat palestinien. Ce problème qui date depuis des centaines d’années s’explique par la situation géographique, maritime, aérienne de la Palestine à travers le monde entier qui intéresse toutes les puissances mondiales.

Egalement, la Palestine a un choix très sollicité au plan politique. C’est pour dire que les Etats-Unis qui se proclament puissance internationale, veulent gouverner le monde arabe à travers la position géographique de la Palestine. C’est un moyen pour eux de s’approvisionner en richesses palestiniennes.

QUE VEULENT LES PALESTINIENS DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE?

Selon lui, la situation de la politique de la communauté internationale est paradoxale car, pour lui, les Etats sont politiquement, militairement et économiquement soumis aux pressions pour exposer leur point de vue sur la question de Palestine.

Il a ensuite dénoncé la politique d’injustice prônée à l’Assemblée Générale des Nations Unies en matière d’application légale des décisions entre Israël et la Palestine. Depuis la Société des Nations jusqu’à nos jours, toutes les tentatives de dialogue et de paix ont été boycottées par Israël sous les yeux de la communauté internationale.

Les questions que se pose l’Ambassadeur, c’est de savoir si Israël est un pays démocratique? Si oui, pourquoi donc procéder aux annexions illégales des territoires palestiniens. Donc il y a un déséquilibre quelque part.

Il a souhaité que la communauté internationale soit plus efficace, plus présente pour user de son poids dans les efforts de soutien au peuple palestinien et à son président Mohamoud Abbas dans la concrétisation des politiques nationales de Palestine pour une paix définitive.

LES SOUHAITS DES PALESTINIENS

A prime abord, que Israël cesse de confisquer les territoires et d’humilier les palestiniens. La restitution des territoires annexés et des sources d’eau mais aussi que les colonies soient immortalisées. Ils demandent également la libération et le retour des peuples palestiniens au bercail, qu’ils soient remis dans leur droit, de même que la tragédie de 1948 et 1967 soit compensée. Par conséquent, l’Ambassadeur a reconnu les efforts des Nations Unies, mais il leur demande plus de soutien.

LES RELATIONS ENTRE LA PALESTINE ET LE MALI

Sans hésiter, l’Ambassadeur a précisé que le Mali est le 16ème pays qui a reconnu l’Etat palestinien. Pour Son Excellence, notre pays a toujours prôné l’équité et soutenu le peupe palestinien. C’est pourquoi, il félicite le gouvernement malien et plus particulièrement le président Touré.

Le représentant du ministère des Affaires Etrangères a, quant à lui, souligné l’attachement fraternel existant entre nos deux pays. Pour terminer, il a souhaité le retour de la paix entre la Palestine et Israël.

Hady BARRY

16 novembre 2007.